Mort du jeune cycliste belge Bjorg Lambrecht après une chute sur le Tour de Pologne

Autres sports
DRAME - Espoir déjà confirmé du cyclisme belge, le coureur Bjorg Lambrecht, est décédé ce lundi après une lourde chute lors de la troisième étape du Tour de Pologne. Il avait 22 ans.

 Le coureur cycliste Bjorg Lambrecht, grand espoir du cyclisme belge de 22 ans, est mort lundi 5 août à la suite d'une très lourde chute sur le Tour de Pologne. C'est son équipe Lotto Soudal qui a fait la terrible annonce, en début de soirée.


"La plus grande tragédie qui puisse arriver à la famille, les amis et les  coéquipiers de Bjorg est arrivée... Repose en paix, Bjorg", a tweeté son équipe.

La chute est survenue lors de la 3e étape. Le coureur a heurté de plein fouet une structure en béton le long de la route. Son état ne permettant pas un héliportage, le coureur a été transporté en ambulance à l'hôpital de Rybnik. S'exprimant auprès de l'AFP sur les circonstances de l'accident, le directeur de la course Czeslaw Lang a souligné que "ce n'était pas une descente où l'on atteint une grande vitesse. C'était une route droite et large. Il a eu un instant d'hésitation, il a quitté l'asphalte et la tragédie est arrivée".


Equipe cycliste, coureurs, consultants... les hommages ont fleuri à l'annonce de la nouvelle. Le Français Julian Alaphilippe a transmis "toutes [ses] condoléances à la famille et [aux] proches" du jeune coureur", tandis que le meilleur grimpeur du Tour Romain Bardet s'est ainsi épanché : "On peut faire second ou gagner, rire ou pleurer. Mais jamais, jamais, perdre la vie pour avoir envie d’essayer." Coéquipier de Bjorg Lambrecht, Tiesj Benoot a déploré la mort "d'un jeune gars très travailleur et, surtout, d'un super mec".

L'équipe Ineos, vainqueure du Tour de France avec Egan Bernal, y est également allée de son hommage, imitée en cela par de nombreuses autres structures professionnelles 

Vice-champion du monde de course en ligne chez les espoirs en 2018, Bjorg Lambrecht s'était distingué lors des classiques ardennaises, début 2019, terminant notamment 4e de la Flèche wallonne, remportée par Julian Alaphilippe, et 6e de l'Amstel Gold Race. Des résultats qui étaient venus confirmer sa victoire à la version Espoirs de Liège-Bastogne-Liège deux et une deuxième place au Tour de l'Avenir, version Espoir du Tour de France, deux ans plus tôt. Il était en préparation pour courir sa 2e Vuelta, le Tour d'Espagne, à la fin du mois d'août. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter