Photo de l’arbitre avec des supporters gallois : World Rugby ouvre une enquête pour "établir les faits"

Photo de l’arbitre avec des supporters gallois : World Rugby ouvre une enquête pour "établir les faits"

POLÉMIQUE – World Rugby, l'organisme international qui gère le rugby à XV et à sept, indique ce lundi être en train d'"établir les faits" avant de se prononcer sur la photo montrant l'arbitre du match Galles-France en quarts de finale de Coupe du monde, Jaco Peyper, mimant avec des supporters gallois le geste du coude de Sébastien Vahaamahina, exclu pour cette brutalité.

Comme si une défaite après avoir tapé deux fois le poteau, pris un carton rouge sur un invraisemblable coup de sang et perdu l’avantage à cinq minutes du terme d’un quart de finale face à une sélection galloise archi-favorite, pour ne perdre que d’un petit point (20-19), ne suffisait pas... Il fallait en plus que l’arbitre de la rencontre, très critiqué pour sa prestation globale de notre côté de la Manche, aille se faire prendre en photo avec des supporters gallois à peine quelques heures après le coup de sifflet final, en imitant, en outre, précisément le coup de coude de Sébastien Vahaamahina qui a provoqué l’exclusion de celui-ci et, en conséquence, la cruelle élimination du XV de France...

Toute l'info sur

Coupe du monde de rugby 2019 au Japon

Lire aussi

L’affaire est sérieuse. En témoigne le communiqué publié ce lundi par World Rugby, l’instance internationale en charge du rugby à XV et à sept à échelle planétaire. "World Rugby est au courant d'une photo circulant sur les réseaux sociaux montrant Jaco Peyper avec un groupe de supporters du pays de Galles après le quart de finale entre le pays de Galles et la France hier (dimanche) à Oita. Il serait inapproprié de faire d'autre commentaire alors que nous sommes en train d'établir les faits", peut-on notamment y lire. Ce qui laisse planer la menace de sanctions concrètes pour l’arbitre sud-africain, dont le Mondial pourrait même être déjà terminé.

Lire aussi

"Cette photo, si elle est vraie, est choquante et des explications seront nécessaires" avait réagi, dès dimanche soir, le vice-président de la Fédération française de rugby (FFR), Serge Simon, sur son compte Twitter.

Un peu plus tard, Bernard Laporte, le président de la FFR lui-même, a réagi au micro de TF1, sentant quelque peu venir la suite des opérations : "Bien sûr que c’est choquant de voir une telle photo mais bon... Déjà il faut voir si c’est une vraie photo, parce qu’il peut y avoir des photomontages. Après, si c’est vrai, sincèrement, je trouve que ce n’est pas très malin de sa part. C’est une évidence. Sans que nous ne fassions rien, il sera sévèrement sanctionné par World Rugby. Un arbitre doit montrer l’exemple. Il ne peut pas avoir une attitude comme il a eue. Si c'est vrai, encore une fois."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Producteur tabassé : le policier soupçonné d'avoir lancé la grenade lacrymogène placé sous contrôle judiciaire

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Eurovision Junior : Valentina, la candidate française, remporte le concours

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Etats-Unis : le mystérieux monolithe de métal découvert dans le désert a disparu

Lire et commenter