Mondiaux d'athlétisme à Doha : (enfin) deux premières médailles françaises

Autres sports

ATHLÉTISME - Le compteur de médailles est enfin ouvert, côté français : ce mercredi 2 octobre, Quentin Bigot et Pascal Martinot-Lagarde ont offert à la délégation française ses deux premières médailles des Mondiaux de Doha. L'un en argent au lancer de marteau, l'autre en bronze sur 110m haies.

On commençait à se dire que la chaleur de Doha allait avoir raison des athlètes français... Mais ce mercredi 2 octobre, Quentin Bigot au marteau et Pascal Martinot-Lagarde au 110m haies, nous ont donné tort et c'est tant mieux. Les deux athlètes ont ouvert le compteur des médailles françaises de ces Mondiaux d'athlétisme. L'un décroche l'argent, l'autre le bronze. 

Voir aussi

Au marteau, au terme d'un concours haletant, Quentin Bigot s'est offert un lancer à 78,19 m, derrière l'indétrônable Polonais Pawel Fajdek. Avec un lancer à 78,19 m, le Français de 26 ans a réalisé sa meilleure performance de la saison. Quatrième des Mondiaux en 2017, il a devancé le Hongrois Bence Halasz d'un petit tout petit centimètre (78,18 m) mais n'a rien pu faire face à Pawel Fajdek, remporte son 4e titre mondial consécutif avec un lancer à 80,50 m. 

Pascal Martinot-Lagarde lui, s'est offert le bronze sur sa discipline. Seul rescapé français des qualifications après l'élimination de Dimitri Bascou et Wilhem Belocian, il faisait office d'espoir de médaille pour la délégation française. Après un départ moyen, le Tricolore a mis une grosse accélération sur la seconde partie de course pour finir troisième à 13 sec 18. La course a été dominée par l'Américain Grant Holloway, titré en 13 sec 10, suivi du Russe Sergey Shubenkov (13 sec 15). En demi-finale, PML avait réalisé sa meilleure performance de la saison en 13 sec 12. 

Lire et commenter