Qui est Killian Hayes, le Français drafté en NBA à un niveau inédit ?

Qui est Killian Hayes, le Français drafté en NBA à un niveau inédit ?

PORTRAIT - Drafté en 7e position cette nuit par les Detroit Pistons, Killian Hayes est devenu le basketteur français le plus haut drafté de l'histoire. Pro à 16 ans à Cholet, le prodige né d'un père américain suscite d'énormes attentes, aussi bien en France qu'en NBA.

19 ans et déjà dans l’histoire. Cette nuit, Killian Hayes est devenu le basketteur français drafté le plus haut en NBA, après avoir été sélectionné en 7e position par les Detroit Pistons. Après Tariq Abdul-Wahad, Boris Diaw, Ronny Turiaf, Nicolas Batum ou encore, le plus illustre, Tony Parker, Killian Hayes va donc fouler les parquets de la meilleure ligue de basketball au monde. En dehors du fait d’être français, Killian Hayes a tout pour suivre les traces de la légende des Spurs.

Comme "TP", Hayes va débuter en NBA avant d’avoir soufflé sa 20e bougie et possède un mental de champion hérité de ses origines américaines. Né le 27 juillet 2001 à Lakeland en Floride, le jeune Killian est le fils d’un ancien joueur professionnel, DeRon Hayes, un Américain naturalisé français et ayant fait les beaux jours de Nancy avec trois finales de championnat de France, et de Cholet, en remportant la Coupe de France en 1999.

Des débuts en pro à 16 ans

Cholet, c’est justement le point de départ de l’éclosion du talent de Killian Hayes. Dès 2007, à six ans, il va jouer les couleurs du club où a notamment été formé Rudy Gobert. Dix ans plus tard, le 16 octobre 2017, le meneur-arrière va disputer ses premières minutes en professionnel, à seize ans seulement, face à Nanterre en Pro A. Vont suivre 43 matchs de championnat avec Cholet, pour une moyenne de 6,1 points et 2,7 passes par match, mais seulement 9 présences dans le 5 de départ.

À l’été 2019, le Français s’engage avec le club allemand de Ratiopharm Ulm, où il va disputer 20 rencontres de championnat, toutes dans le 5 de départ, avec 11,6 points de moyenne par match, et 5,3 passes décisives, avant que la pandémie du Covid-19 ne stoppe la saison. Outre-Rhin, il disputera également 10 matchs d’EuroCoupe, pour 12,8 points et 6,2 passes décisives par match. Le 27 mars dernier, le prodige annonce sa participation à la draft 2020.

Champion d’Europe U16 en 2017 avec la France

En sélection nationale, Killian Hayes possède déjà un joli palmarès, ayant décroché le titre de champion d’Europe des moins de 16 ans en 2017 avec la France, étant nommé meilleur joueur de la compétition (MVP), avant d’échouer en finale du championnat du monde des moins de 17 ans l’année suivante. Néanmoins, Killian Hayes compte une petite ombre au tableau avec les Bleus. Ce dernier a en effet été suspendu six semaines après avoir refusé une sélection pour le championnat d’Europe U20 à l’été 2019.

Comme Tony Parker, Killian Hayes a l’ambition de devenir un modèle pour les générations à venir. "Je veux inspirer les prochaines générations, surtout en France. Je sais que le basket prend de l'ampleur, mais il n'y est pas aussi important que le football. Je veux faire prendre conscience aux jeunes Français qu'ils peuvent aller en NBA, que leurs rêves peuvent se réaliser", disait-il quelques jours avant cette draft 2020.

C'est un joueur comme on n'en voit que tous les dix ans ou vingt ans.- Sylvain Delorme, entraîneur de Killian Hayes chez les Espoirs et les pros à Cholet.

Gaucher, excellent dribbleur en un-contre-un et puissant du haut de son mètre 96, Killian Hayes a tout pour briller sur les parquets américains. Sylvain Delorme, qui l’a coaché en Espoirs et chez les pros à Cholet, voit un immense potentiel chez Killian Hayes, comme il l’a expliqué à Ouest-France : "Killian est un phénomène. Il n'a pas beaucoup de défauts. Il est capable d'être clutch (ndlr : d’être décisif en fin de match). Il est complet, très grand, très athlétique. C'est un joueur comme on n'en voit que tous les dix ans ou vingt ans."

Lire aussi

Je suis excité à l'idée de me mesurer à tout le monde.- Killian Hayes, basketteur français drafté en NBA par les Detroit Pistons.

20 ans, c’est à quelques mois près l’écart entre les débuts de Tony Parker en NBA et ceux du jeune Killian. Au jeune meneur de se montrer à la hauteur des immenses attentes qui pèsent sur lui et, pourquoi pas, marcher dans les pas du meilleur Français de l’histoire en NBA, qui a remporté quatre bagues de champion avec San Antonio.

Chez les Pistons, réputés pour avoir un jeu "dur", le jeune homme sait "qu'il faudra tout donner, être à 100% sur le parquet, devant des fans qui aiment ceux qui travaillent dur". Une chose est sûre, le prodige est prêt à en découdre, lui qui sera épaulé par un autre Français, Sekou Doumbouya : "Je suis excité à l'idée de me mesurer à tout le monde, particulièrement les meilleurs arrières Stephen Curry, James Harden, Damian Lillard."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 500.000 participants à travers la France, selon les organisateurs

EN DIRECT - Covid-19 : 12.580 cas positifs supplémentaires en 24 heures en France

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter