Route du Rhum : Gabart survole la course, le gros de la flotte à l'arrêt, météo musclée... le récap' du jeudi 8 novembre

Autres sports
DirectLCI
LE POINT - Quatre jours après le départ de la Route du Rhum, François Gabart poursuit son cavalier seul en tête, chassé par Francis Joyon. Derrière, le gros de la flotte, déjà largement réduite, est toujours secoué par les conditions météos qui sévissent dans le golfe de Gascogne.

Un monde sépare les deux Ultim de Gabart et Joyon du reste des bateaux. À mi-parcours, les deux géants des mers ont pris le large. Après avoir bataillé avec le prolongement du front, ils commencent à profiter des alizés, des vents réguliers qui leur permettent d'accélérer tandis que l'arrière de la flotte est embourbée dans le golfe de Gascogne. Une nouvelle dépression, qui devrait encore plus les retarder, est attendue dans les prochaines heures.


Chaque jour à 18h, jusqu'à l'arrivée en Guadeloupe dimanche, LCI fait le point sur la course.

L'homme du jour

Aux commandes de la Route du Rhum, François Gabart continue de survoler la course transatlantique. Vainqueur du Vendée Globe 2013 et détenteur du record autour du monde en solitaire (42 jours, 16 heures et 40 minutes), le skipper de Macif a passé les conditions météo les plus compliquées. Il en a même profité pour accroître son avance sur Francis Joyon (Idec Sport). Entre mercredi après-midi et jeudi après-midi, son avance a grandi de 46 à 117 milles (de 74 à 188 km). Si son bateau ne rencontre pas de souci majeur, il devrait arriver le premier en Guadeloupe dans la nuit de dimanche à lundi, au plus tard lundi matin. 

Le fait du jour

Quatre jours après leur départ de Saint-Malo, l'arrière de la flotte est toujours mise à rude épreuve par une mer déchaînée. Trois tempêtes se sont abattues sur les navigateurs et une nouvelle dépression, avec des vents violents et de gros creux, est attendue dans les prochaines heures au nord des Açores. Mercredi, sur les 123 bateaux au départ du port malouin dimanche, 53 avaient cassé ou s'étaient réfugiés dans un port en attendant des conditions météos plus calmes pour reprendre le large. Un de plus a démâté ce jeudi matin : celui du skipper français, amputé d'une jambe, Fabrice Payen (Vent Debout), à l'ouest du Portugal.

Le classement à 18h

Selon les derniers pointages donnés ce jeudi 8 novembre à 18 heures, François Gabart (Macif) creuse l'écart avec Francis Joyon (Idec Sport) en tête de la flotte des Ultim. Ils ne sont plus que deux à lutter pour la victoire après les avaries précoces connues par Sébastien Josse, Armel Le Cléac'h et Thomas Coville. Chez les Imoca, monocoques de 18 mètres et vedettes du légendaire tour du monde en solitaire, le Vendée Globe, Alex Thomson (Hugo Boss) mène toujours la danse, devant Boris Herrmann (Malizia 2 - Yacht Club de Monaco) et Paul Meilhat (SMA). En Multi50 - des multicoques de 15 mètres -, Thibaut Vauchel Camus (Solidaires en peloton Arsep) distance légèrement ses concurrents, à l'instar de Yoan Richomme (Veedol - AIC) en Class40.

Ultime

1 - François Gabart (FRA/Macif) à 1668,7 milles de l'arrivée

2 - Francis Joyon (FRA/Idec Sport) à 117,5 milles du leader

3 - Romain Pilliard (FRA/Remade - Use it Again) à 1508,6 milles du leader

...


Multi50

1 - Thibaut Vauchel Camus (FRA/Solidaires en peloton Arsep) à 2443,8 milles de l'arrivée

2 - Erwan Le Roux (FRA/Fenetrea-Mix Buffet) à 85 milles du leader

3 - Armel Tripon (FRA/Reaute Chocolat) à 135,8 milles du leader


Imoca

1 - Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 2481,7 milles de l'arrivée

2 - Boris Herrmann (ALL/Malizia 2 - Yacht Club de Monaco) à 54 milles du leader

3 - Paul Meilhat (FRA/SMA) à 60,8 milles du leader

...


Class40

1 - Yoann Richomme (FRA/Veedol-AIC) à 2665,5 milles de l'arrivée

2 - Philip Sharp (GBR/Imerys Clean Energy) à 32,1 milles du leader

3 - Aymeric Chappellier (FRA/Aina Enfance & Avenir) à 41,6 milles du leader

...


Pour suivre en temps réel les positions de tous les bateaux et les classements, cliquez ici.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter