Rugby : Bernard Laporte, Mohed Altrad et trois autres personnes en garde à vue

Rugby : Bernard Laporte, Mohed Altrad et trois autres personnes en garde à vue
Autres sports

JUSTICE - Le président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte, et l'homme d'affaires Mohed Altrad, propriétaire du club de Montpellier, ont été placés en garde à vue ce mardi, dans le cadre d'une enquête préliminaire du Parquet national financier sur des soupçons de favoritisme.

Le président de la Fédération française de rugby (FFR) Bernard Laporte, l'homme d'affaires Mohed Altrad, propriétaire du club de Montpellier, et trois autres personnes ont été placés mardi matin en garde à vue à Paris, a indiqué le Parquet national financier (PNF) à l'AFP.

Dans cette enquête préliminaire portant notamment sur les liens entre MM. Laporte et Altrad ouverte par le PNF en 2017, trois autres personnes ont été placées en garde à vue mardi matin dans les locaux de la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE), a confirmé le PNF. Il s'agit de Serge Simon, vice-président de la FFR, Nicolas Hourquet, responsable des relations internationales de la FFR et Claude Atcher, directeur général du comité d'organisation de la Coupe du monde 2023 de rugby, prévue en France.

Dans un peu plus de dix jours, la présidence de la FFR en jeu

Alors que dans onze jours doit se tenir l'élection à la présidence de la FFR, à laquelle il se re-présente, Bernard Laporte était entendu mardi matin par la police financière, à Paris, dans l'enquête sur ses liens avec le groupe de l'hommes d'affaires Mohed Altrad, propriétaire du club de Montpellier (qui évolue en Top 14) et sponsor des Bleus, qui ont empoisonné une partie de son mandat. 

Dans cette affaire, démarrée il y a trois ans, l'ancien sélectionneur du XV de France (2000-2007) est notamment soupçonné d'avoir favorisé le Montpellier Hérault Racing (MHR) en intervenant auprès de la commission d'appel de la FFR pour adoucir des sanctions contre le club, fin juin 2017.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attentat de Conflans : "L'islam radical s'est infiltré au cœur même de notre société de tolérance et de liberté"

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent