Rugby : la Fédération condamnée à verser un million d'euros à Guy Novès

Autres sports

LITIGE - Le conseil des prud’hommes de Toulouse a condamné ce lundi la FFR à verser 1 million d’euros à l’ancien sélectionneur du XV de France pour rupture abusive de contrat.

Il s’est dit "satisfait" du jugement rendu. Ce lundi, les prud'hommes ont condamné la Fédération française de rugby  (FFR) à verser à Guy Novès un million d'euros notamment pour "rupture de contrat abusive, sans faute grave". L'ancien sélectionneur réclamait de son côté près de 3 millions d'euros (2,88 millions d'euros) invoquant plusieurs motifs, dont le harcèlement moral.  Le conseil des prud'hommes a toutefois débouté l'ancien entraîneur par rapport à sa demande concernant les heures supplémentaires. 

Lire aussi

 "Je ne sais pas si c'est suffisant pour réparer tout ce que j'ai subi ces derniers mois mais c'est un soulagement", a déclaré Guy Novès à l'issue de l'audience. Son avocat, Maître Laurent Nougarolis, a indiqué qu'il ne comptait pas faire appel.

La FFR dispose d'un mois pour éventuellement faire appel de la décision. L'ancien entraîneur du Stade toulousain avait passé 22 matches à la tête du XV de France. Avec 7 victoires, 14 défaites et un match nul, Guy Novès avait été licencié le 27 décembre 2017. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter