Super Bowl LIV : notre mode d'emploi pour tout comprendre au football américain

Super Bowl LIV : notre mode d'emploi pour tout comprendre au football américain
Autres sports

LOIS DU JEU - Le Super Bowl LIV, 54e du nom, oppose dans la nuit de dimanche à lundi (0h30, diffusion dès 23h55 sur TF1) à Miami les Kansas City Chiefs de Patrick Mahomes, le quarterback le plus en vue de la Ligue nord-américaine, aux 49ers de San Francisco. Si vous n'êtes pas au point sur le championnat de NFL, son histoire et ses règles, LCI vous remet à jour.

Quelques centaines de millions de téléspectateurs, des milliards de dollars de publicités, un show démesuré à la mi-temps. Tout ça pour la finale du championnat de football américain (NFL), le rendez-vous annuel qui suspend tout un pays pendant près de quatre heures. Vu de France (en pleine nuit, de dimanche à lundi à 0h30 sur TF1), l'événement semble réservé à une frange de passionnés, perçus parfois comme des énergumènes s'enthousiasmant pour un sport qui ressemblerait vaguement à du rugby mais avec trop d'interruptions. Mais outre-Atlantique, c'est un monument qui perdure depuis plus d'un demi-siècle et qui pourrait bien récompenser soir la plus grande franchise du XXIe siècle lors du Super Bowl LIV (dites "54").

Qu'est-ce que le Super Bowl LIV ?

Le football américain est né au XIXe siècle sur la côte Est des États-Unis, porté par les universités et quelques individus bien décidés à créer "leur sport" directement inspiré du rugby anglais, mais à la sauce "Nouveau Monde". Ici, on parle du "football". Celui-ci n'a rien à voir avec le nôtre, qui se joue en Europe, appelé "soccer" pour marquer sa divergence. Le nom vient non pas du pied ("foot" en anglais), mais de la mesure du ballon (foot = environ 30,5 cm). Comme le rugby, c'est un sport qui se joue à la main, à la différence que les règles permettent une progression du ballon vers l'avant.

Le Super Bowl, ce n'est ni plus ni moins que la finale du championnat nord-américain qui se tient depuis 1967. Elle confronte les deux vainqueurs des deux conférences AFC et NFC regroupant les 32 équipes. À l'origine, le Super Bowl était la rencontre au sommet entre les vainqueurs des deux ligues concurrentes (AFL et NFL), qui fusionné en 1970 pour donner naissance à la Ligue actuelle.

Lire aussi

Le Super Bowl LIV offre une affiche totalement inédite, qui opposera les Kansas City Chiefs aux San Francisco 49ers, au Hard Rock Stadium, le terrain de jeu des Miami Dolphins depuis 1987. La franchise du Missouri, emmenée par le quarterback star Patrick Mahomes, veut retrouver les sommets, 50 ans après son seul et unique titre en 1969. Mais les Californiens, titrés à cinq reprises, la dernière fois en 1995, ne l'entendent pas de cette oreille. Première équipe à aller au Super Bowl un an après avoir bouclé l'exercice précédent avec moins de cinq victoires en saison régulière, "SF" promet de vendre chèrement sa peau. 

Comment se déroule un match ?

Le football américain ressemble un peu à une organisation d'armée qui devrait défendre et attaquer durant quatre périodes de 15 minutes de jeu décomptées. Le tout est extrêmement planifié, chaque joueur a un rôle à tenir et suit des plans de jeu précis défini par l'entraîneur principal. L'équipe doit progresser sur un terrain de 100 yards (environ 91 m) et filer marquer un touchdown (6 points + 1 ou 2 points pour la conversion, équivalent de la transformation au rugby mais au pied ou à la main) dans l’en-but adverse ou au moins un field goal (coup de pied - 3 points). Une équipe peut aussi s'en sortir en marquant un safety (2 points) qui consiste à plaquer un joueur adverse en possession du ballon dans son propre en-but.

Chaque équipe a son maître d'œuvre, des attaquants, une défense rapprochée pour protéger son "général" (ligne offensive). Le quarterback (sorte de meneur de jeu) a le droit de lancer la balle en avant à un receveur (wide receiver au loin, tight end au plus près) ou la donner en arrière à un porteur de ballon lancé dans une course (running back). L'équipe en attaque dispose de quatre tentatives pour gagner 10 yards (environ 9,1 m). Tant qu'elle y parvient, elle garde le ballon et progresse jusqu'à l'en-but adverse. Si elle échoue, la balle revient alors à l'adversaire. Elle fait alors entrer son escouade défensive pour tenter de l'arrêter.

Les équipes sont composées de 11 joueurs en attaque ou en défense. Mais chaque effectif compte 53 joueurs utilisables, permettant de faire autant de changements que souhaités.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent