Roland-Garros aura finalement lieu du 27 septembre au 11 octobre

Roland-Garros aura finalement lieu du 27 septembre au 11 octobre
Autres sports

TENNIS - Programmé à partir du 20 septembre, le Grand Chelem parisien a été décalé d'une semaine, après le maintien de l'US Open au 31 août. Mais Roland-Garros, qui débutera donc le 27 septembre avec des spectateurs, aura le droit à ses qualifications.

Roland-Garros retarde (encore) son entrée sur les courts. Après l'officialisation mardi de la tenue de l'US Open, programmé du 31 août au 13 septembre, le Grand Chelem parisien s'est résigné à repousser d'une nouvelle semaine ses débuts automnaux. Les Internationaux de France, initialement prévus du 24 mai au 7 juin, avaient été reportés une première fois du 20 septembre au 4 octobre, en raison du Covid-19. Voilà que, selon le calendrier dévoilé par l'ATP ce mercredi 17 juin, il faudra patienter jusqu'au 27 septembre pour assister aux premiers échanges de balle et coups de raquettes du côté de la porte d'Auteuil. 

Mais dans le mal, il y a parfois du bien. Avec ce nouveau report, Roland-Garros repasse sur trois semaines, sa forme habituelle, avec des qualifications du 21 au 25 septembre, suivies du tableau final du 27 septembre au 11 octobre. "Dans le contexte actuel, si difficile, nous avons pleinement conscience du privilège de pouvoir organiser, Roland-Garros dans sa forme habituelle. D'autant que la tenue des qualifications va également participer à soutenir financièrement une catégorie de joueuses et de joueurs professionnels touchés par cette crise inédite", s'est félicité Bernard Giudicelli, président de la Fédération française (FFT). "Le tournoi automnal 2020 sera une nouvelle page (...) de la légende Roland Garros."

Le huis clos "absolument" écarté

Dans quelles conditions sanitaires, c'est encore trop tôt pour le dire. Mais il est certain qu'il y aura du public dans les tribunes parisiennes, le huis clos étant "absolument" écarté par Bernard Giudicelli. Alors combien Roland-Garros compte-t-il accueillir de spectateurs ? "Ça sera un nombre, un pourcentage qui sera défini d'un commun accord avec les pouvoirs publics. Il est encore prématuré de pouvoir donner ne serait-ce qu'une estimation", a expliqué le président de la FFT au cours d'un point presse téléphonique.

Lire aussi

Dans son communiqué, la FFT précise toutefois que "ces nouvelles dates ne seront envisageables que si les conditions sanitaires liées à la crise du Covid-19 le permettent", alors que le virus continue de circuler. "En responsabilité, la FFT prépare le tournoi avec les services de l'État afin de définir les mesures adaptées qui garantiront la santé et la sécurité de toutes les populations présentes sur le stade. Toutes les options sont ainsi étudiées et évolutive", ajoute l'instance qui régit le tennis tricolore. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La saison doit reprendre à Washington le 14 août, mise en jambe avant le Masters 1000 de Cincinnati délocalisé à New York (22 août) et l'US Open (31 août). La page américaine tournée, le tennis reviendra en Europe. La quinzaine parisienne sera précédée par le tournoi de Kitzbühel (8 septembre) et les Masters 1000 de Madrid (13 septembre) et de Rome (20 septembre). Un laps de temps censé permettre aux joueurs ayant joué à Flushing Meadows de pouvoir retrouver leurs marques sur terre battue.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent