Open d'Australie : fin du rêve pour Lucas Pouille, balayé aux portes de la finale par Novak Djokovic

Open d'Australie : fin du rêve pour Lucas Pouille, balayé aux portes de la finale par Novak Djokovic

LEÇON - Le Français Lucas Pouille a chuté lourdement face au numéro un mondial Novak Djokovic ce vendredi, en demi-finale de l'Open d'Australie (6-0, 6-2, 6-2). Il était le premier Français à atteindre le dernier carré de ce tournoi depuis 2010 et Jo-Wilfried Tsonga.

Le rêve s'achève aux portes de la finale. Ce vendredi, Lucas Pouille, premier Français à atteindre les demi-finales de l'Open d'Australie depuis Jo-Wilfried Tsonga en 2010, a subi la loi du numéro un mondial, le Serbe Novak Djokovic. Le Serbe de 31 ans n'a fait qu'une bouchée du tricolore, sur un score sans appel : 6-0, 6-2, 6-2. 

Dans son épopée océanique, le natif de Grande-Synthe était venu à bout au premier tour du Kazakh Mikhail Kukushkin (6-1; 7-5; 6-4), avant de disposer de l'Allemand Maximilian Marterer (7-6; 7-6; 5-7; 6-4) et de l'Australien Alexei Popyrin (7-6; 6-3; 6-7; 4-6; 6-3) aux tours suivants.

Lire aussi

Le tennisman de 24 ans était ensuite monté progressivement en puissance, s'offrant successivement les scalps du Croate Borna Coric (6-7; 6-4; 7-5; 7-6) et du Canadien Milos Raonic (7-6; 6-3; 6-7; 6-4), pour finalement retrouver Novak Djokovic dans le dernier carré. "Djoko" retrouvera dimanche son éternel rival, l'Espagnol Rafael Nadal, vainqueur du prodige grec Stéfanos Tsitsipás, tombeur de Roger Federer en huitième de finale.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.