Tour de France : le numéro de Yates, Pinot en costaud

Autres sports
COMPTE-RENDU - La dernière étape dans les Pyrénées, la 15e de ce Tour 2019, a vu la victoire de Simon Yates, dimanche, au sommet du Prat d’Albis. Auteur d’une fantastique chevauchée solitaire, le Britannique de la formation Mitchelton-Scott a devancé un Thibaut Pinot encore très costaud.

Les Pyrénées ont livré leur verdict. Dimanche, le Britannique Simon Yates a remporté la 15e étape du Tour de France à l’issue d’une chevauchée fantastique en solitaire qui l’a conduit à devenir le premier vainqueur de l’histoire de la Grande boucle au sommet du Prat d’Albis, un col jamais escaladé jusqu’ici. Le coureur de Mitchelton-Scott s’impose pour la seconde fois sur cette 106e édition, après une première victoire de prestige, jeudi, à Bagnères de Bigorre.

Grosse bagarre en haute altitude

Au-delà de cet exploit, ces premières étapes de haute montagne - en attendant les Alpes à partir de jeudi prochain - ont donné lieu à d’intenses passes d’armes entre les favoris. A tout seigneur, tout honneur, malgré une petite faiblesse dans les derniers hectomètres de l’étape du jour, Julian Alaphilippe a prouvé qu’il pouvait tenir son rang, notamment face à Geraint Thomas, toujours derrière le Français au général avant les prochaines échéances. 

Mais surtout, l'odyssée pyrénéenne a permis à Thibaut Pinot de faire étalage de son punch et de son talent. Vainqueur samedi au sommet du Tourmalet, le coureur Groupama-FDJ a dynamité le groupe des favoris, dimanche, pour aller chercher la deuxième place derrière Yates. Au plus mal à l’arrivée à Albi lundi dernier, le Franc-Comtois a rattrapé une partie de son retard en haute altitude. Désormais quatrième, Thibaut Pinot a de nouveau le podium en vue, à trois secondes de Steven Kruijswijk. Vivement les Alpes !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter