Tour de France 2019 : s'il participe, Geraint Thomas aimerait "défendre le Maillot jaune"

Autres sports
DirectLCI
MAILLOT JAUNE - Le parcours du Tour de France 2019 a été officiellement présenté ce jeudi 25 octobre à Paris. Vainqueur sortant, Geraint Thomas nourrit des ambitions légitimes à sa propre succession. Et ce même s'il n'a pas encore arrêter sa décision quant à sa présence.

Geraint Thomas a renoué avec sa vie de Maillot jaune. Convié ce jeudi 25 octobre à la présentation du parcours officiel du Tour 2019, au Palais des Congrès à Paris, l'ancien lieutenant de Chris Froome, son coéquipier chez Sky, a pu mesurer l'engouement qu'il suscite auprès du public. Le Gallois, vainqueur surprise en 2018, a été chaudement accueilli à son entrée dans l'hémicycle. Et c'est assis, à côté de Froome qu'il a suivi avec attention la révélation du tracé. 


De passage en zone mixte, l'espace réservé à la presse, à l'issue de la présentation, Geraint Thomas a accepté de répondre aux questions de LCI. S'il n'est pas encore sûr de défendre son Maillot Jaune en juillet prochain, le coureur de la Sky devrait trancher assez rapidement, "dans deux semaines", sur son éventuelle participation ou non à la prochaine Grande Boucle.

Le Tour de France sera dur, il l'est toujoursGeraint Thomas, vainqueur de la Grande Boucle 2018

LCI : Geraint, vous venez de découvrir le parcours du Tour 2019. Qu'en pensez-vous ? 

Geraint Thomas : C'est toujours difficile de parler si vite du tracé alors qu'il vient à peine d'être dévoilé. Mais, assurément, le Tour de France 2019 sera dur. Il l'est toujours, c'est comme ça. J'ai remarqué que les étapes de moyenne montagne étaient davantage présentes cette année. C'est une façon de favoriser les offensives. Il faudra être méfiant. Il y aura des pièges tous les jours. Il y a aussi beaucoup de cols de plus de 2000 mètres d'altitude (le Tourmalet à 2115 m, Tignes à 2113 m et Val-Thorens à 2365 m, ndlr). C'est un autre facteur important à prendre en compte. Quant aux chronos - un par équipes et un individuel -, ils sont assez courts (54 kilomètres, ndlr) mais ils vont encore jouer un rôle-clé sur ce Tour. Ce parcours me plaît bien.  

LCI : L'été dernier, vous êtes reparti avec le Maillot jaune. Allez-vous le défendre ? 

Geraint Thomas : Je voudrais bien, j'aimerais bien. Mais rien n'est encore décidé. Je ne suis pas encore sûr de mon programme. Il faut d'abord que je me remette sur mon vélo. J'en parlerai dans deux semaines avec mon équipe (la Sky, ndlr). Nous devons prendre le temps de nous asseoir ensemble autour d'une table pour voir ce qui est le mieux à faire, dans l'intérêt de tous. Après oui, si je venais à participer au Tour, j'aimerais bien défendre le Maillot jaune. 


LCI : Comment va se passer votre éventuelle cohabitation avec Chris Froome ?

Geraint Thomas : Il n'y a pas de problème entre nous. On s'entend bien tous les deux. Je pense d'ailleurs que la situation sera quasi similaire à ce qu'il s'est passé cette année. On a travaillé ensemble, on a toujours été honnête l'un envers l'autre et on s'est entraidé.

LCI : Votre trophée du Tour a été volé lors d'un show à Birmingham. L'avez-vous retrouvé ?

Geraint Thomas : Non, toujours pas. On n'a aucune information à ce sujet pour le moment. Je suis un peu déçu parce que ce trophée a une grande valeur pour moi et pour l'équipe. Mais, comme je dis, j'ai toujours les vidéos à regarder et quelques souvenirs en tête.


[Toute l'actualité du Tour de France 2019]

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter