Au cœur du Vendée Globe J7 : quand les skippers reprennent des forces

Au cœur du Vendée Globe J7 : quand les skippers reprennent des forces
Vendée Globe 2020 : l’Everest des mers

La première semaine de course a été très mouvementés pour les skippers. Ce week-end, ils ont profité d'une accalmie de la météo pour reprendre des forces.

Des œufs, du jambon et du fromage, l'Italien Giancarlo Pedote s'offre un petit-déjeuner copieux pour attaquer la journée du bon pied. "C'est le mieux après la journée que j'ai passée", dit-il. Le tour du monde à la voile en solitaire n'invite pas à la démocratie, mais il s'agit de manger pour se rassurer et se réconforter.

"J'ai été fatiguée, je me suis plaint, j'ai eu peur, j'ai froid, j'ai chaud, mais il y a une bonne nouvelle : c'est que j'ai à nouveau faim. Et ça c'est cool parce que j'avais vraiment pas du tout faim, du coup je n'avais pas à trouver de l'énergie", raconte Clarisse Crémer, l'une des six femmes engagées sur la course.

Toute l'info sur

Vendée Globe 2020 : l’Everest des mers

Damien Seguin trouve aussi son salut dans l'assiette. Après des heures à bricoler son moteur, le skipper d'Apicil se réconforte directement dans la gamelle.

Chaque jour, LCI vous fait revivre les dernières 24 heures de la neuvième édition du Vendée Globe. Ce journal de bord est à retrouver du lundi au samedi, à 00h05, sur le canal 26. Un portrait de skipper sera en outre diffusé le dimanche à la même heure.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

EN DIRECT - Ski à l’étranger à Noël : Castex envisage des contrôles aléatoires et un "isolement de 7 jours"

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

"Il faut rembourser la dette" : Bruno Le Maire esquisse la fin du "quoi qu'il en coûte"

Lire et commenter