Au cœur du Vendée Globe J9 : sereine, la tête de la flotte fait route vers l’Équateur

Au cœur du Vendée Globe J9 : sereine, la tête de la flotte fait route vers l’Équateur
Vendée Globe 2020 : l’Everest des mers

VENDÉE - Jérémie Beyou repart en course avec plus de neuf jours de retard. Alex Thomson, Thomas Ruyant et Jean Le Cam ne sont pas inquiets et font route vers l’Équateur. Sébastien Destremau, lui, vit une autre course qu’il qualifie "d’une chance incroyable".

Jérémie Beyou est reparti des Sables-d’Olonne ce mardi 17 novembre 2020, dans l’après-midi, avec plus de neuf jours de retard sur la tête de la flotte. À près de 5 000 km de là, Alex Thomson, Thomas Ruyant et Jean Le Cam font route vers l’Équateur. Ils ont ralenti, mais ils ne sont pas inquiets. "J’ai bon espoir qu’on passe relativement bien", affirme le skipper de LinkedOut. "Tout le monde est au même point de passage... Maintenant ça va être une course d’un peu de vitesse et de tactique", d’après Kevin Escoffier.

À la hauteur du Cap-Vert, Sébastien Destremau vit une autre course faite de rencontres époustouflantes. "Je suis accompagné par des baleines... C’est une chance incroyable", se réjouit le skipper de Merci.

Toute l'info sur

Vendée Globe 2020 : l’Everest des mers

À l’issue de cette neuvième journée, voici le classement :

1. Alex Thomson

2. Thomas Ruyant

3. Jean Le Cam

4. Charlie Dalin

5. Kevin Escoffier

Chaque jour, LCI vous fait revivre les dernières 24 heures de la neuvième édition du Vendée Globe. Ce journal de bord est à retrouver du lundi au samedi, à 00h05, sur le canal 26. Un portrait de skipper sera en outre diffusé le dimanche à la même heure.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.