VIDÉO - Obsèques de Raymond Poulidor : un peloton de personnalités et d'anonymes pour son dernier hommage

VIDÉO - Obsèques de Raymond Poulidor : un peloton de personnalités et d'anonymes pour son dernier hommage
Autres sports

Toute L'info sur

Le 13h

L'ADIEU AU CHAMPION - Raymond Poulidor est mort la semaine dernière à l'âge de 83 ans. Gloires du cyclisme, amis ou anonymes, plus d'un millier de personnes ont assisté mardi matin à ses obsèques dans son village limousin de Saint-Léonard-de-Noblat.

Des anciens vainqueurs du Tour de France, Bernard Hinault et Bernard Thévenet, ont porté le cercueil de l’éternel second, au son des accordéons qu'il affectionnait tant. Raymond Poulidor, décédé mercredi dernier à l'âge de 83 ans, a reçu un dernier hommage ce mardi matin dans l'église de Saint-Léonard-de-Noblat, son village limousin. Plus d'un millier de personnes ont assisté à ses obsèques.

Parmi elles, des admirateurs anonymes mais aussi de nombreuses personnalités du cyclisme. Outre Bernard Thévenet, les anciens champions Marc Madiot et Gilbert Duclos-Lassalle, ou encore l'ancien directeur de La Grande Boucle Jean-Marie Leblanc, racontent ainsi en marge de la cérémonie leurs souvenirs de "Poupou" dans le reportage du JT de 13 heures en tête de cet article. 

Lire aussi

Dans l'église, l'émotion a étreint l'assistance lors de la lecture d'un message du petit-fils de Raymond Poulidor, le champion du monde de cyclo-cross et prometteur Mathieu van der Poel, trop ému pour prononcer lui-même. "Cela me fait mal de savoir que tu ne seras plus jamais là pour me voir courir (...) Tu es mon plus grand champion", a lu pour lui sa mère.

"Le départ de votre mari, de votre papa, de votre grand-père, c’est aussi pour chacun d’entre nous une petite part de nous-même qui s'en va", a pour sa part déclaré le directeur du Tour Christian Prudhomme, comme le montre le reportage de TF1. L'ancien champion du monde de cyclisme Luc Leblanc, Limousin comme Poulidor, a de son côté salué "un homme tranquille, un vrai terrien qui n'a jamais oublié ses racines" de fils d'agriculteurs modestes, rappelant la "souffrance dans le peloton" d'un champion qui finit "3e du Tour de France à plus de 40 ans".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter