Violences sexuelles dans le sport : l'ex-gymnaste Isabelle Severino "invite les victimes à sortir du silence"

Violences sexuelles dans le sport : l'ex-gymnaste Isabelle Severino "invite les victimes à sortir du silence"
Autres sports

SCANDALE - Signataire, comme 53 autres athlètes de haut niveau, de la tribune contres les violences sexuelles dans le sport, la gymnaste retraitée Isabelle Severino, multi-médaillée mondiale et européenne, confie à LCI pourquoi tout le milieu du sport français se mobilise pour briser l'omerta.

En écho au Si long silence de la patineuse Sarah Abitbol, ce livre publié la semaine dernière dans lequel elle accuse son ancien entraîneur Gilles Beyer de l'avoir violée plusieurs fois quand elle était mineure, est venu le bruit retentissant du scandale, alimenté depuis par des révélations similaires et cascade, puis par l'ouverture, mardi 4 février, d'une enquête préliminaire par le parquet de Paris. En parallèle, le sport français se mobilise, notamment via une tribune signée par 54 athlètes de haut niveau. L'une d'entre eux, Isabelle Severino, ex-championne de France et d'Europe de gymnastique, a répondu ce mercredi à LCI.

Lire aussi

"On côtoie beaucoup de sportifs, Sarah (Abitbol) par exemple, que je connais bien", explique celle qui fait également partie de la commission des athlètes du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). "Je connais aussi d’autres patineurs, qui ne se seraient jamais douté qu’elle avait pu subir ce genre d’agissements. Notre culpabilité vient de là, du fait qu’on n’a peut-être pas vu des choses qui se seraient passées. C’est pour ça qu’on invite vraiment les victimes à sortir du silence. C’est toujours difficile de se dire que nous sommes passés au travers de mailles, et que d’autres n’ont peut-être pas su s’exprimer. Donc il faut que ça cesse, et qu’on brise ce silence aujourd’hui."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent