Cheveux très cassants : une nouvelle routine pour limiter la casse

CONSEILS - Lucette, votre conseillère beauté en ligne, vous donne ses astuces pour garder une chevelure en bonne santé.

Les brushings, lavages et colorations à répétition finissent par user la fibre capillaire. Si l’on joint à ces deux facteurs une hygiène de vie irrégulière, comme une mauvaise alimentation ou l’habitude de fumer, le cheveu s’affaiblit considérablement. Il n’a plus d’élasticité et casse au moindre coup de brosse. Evitez ce scénario en adaptant votre routine et en changeant vos mauvaises coutumes.

Les colorations chimiques trop rapprochées

Pour mieux comprendre comment et en quoi les colorations chimiques peuvent être nocives, regardons à quel niveau du cheveu elles agissent. Le cheveu est composé de trois couches : à l’extérieur, la cuticule est une fine écorce composée d’écailles. Elle a pour but de protéger le cheveu. En dessous, se tient le cortex qui contient la kératine et la mélanine, à l’origine de la couleur du cheveu. Au cœur, la moelle ou l’ossature du cheveu.


Pour colorer votre cheveu, l’ammoniaque (ou ses équivalents) ouvre les écailles de la cuticule, c’est-à-dire que le produit force la barrière de protection. Son but est de s’attaquer à la mélanine contenue dans le cortex pour modifier la couleur du cheveu. Après le passage du produit, la barrière de protection est endommagée, le cheveu également.


Il est donc essentiel d’espacer au maximum les couleurs afin de ne pas détruire votre cheveu. Pour masquer vos racines en attendant la prochaine couleur, usez d’un maquillage pour cheveux comme l’Hair Mascara de Schwarzkopf qui n’ouvre pas les écailles et ne fait que couvrir. Il agit en surface sans modifier la structure. Il est donc parfaitement inoffensif et disparaît au lavage.

Les brushings à répétition

La chaleur du sèche-cheveux est mauvaise pour la santé de vos longueurs. Elle assèche et fragilise. Si vous ne pouvez assumer votre chevelure sans brushing, espacez les lavages. En cela, l’aide d’un shampoing sec est toujours la bienvenue. Si vous lavez vos cheveux quatre fois par semaine, commencez par remplacer le 4e lavage par une pose de shampoing sec au niveau des racines pour enlever l’excès de sébum.


Lors des lavages à l’eau et shampoing traditionnel, veillez à n’utiliser que de bons produits et à faire systématiquement des masques. Vous pourrez en trouver d’excellents dans le commerce, mais vous pouvez tout aussi bien utiliser des produits naturels sans doute présents dans votre cuisine. Les huiles ou beurres végétaux comme l’huile de coco ou le beurre de karité sont parfaits pour hydrater le cheveu – mais aussi la peau, par ailleurs. Le plus efficace est de garder l’huile ou le beurre posé sur vos longueurs (on évite les racines) au moins deux heures avant de les rincer. 


Si vous constatez qu’au fil de la semaine, vos pointes s’assèchent ou fatiguent, appliquez une goutte d’huile pour les requinquer.

Pour découvrir Lucette, suivez ce lien.

Sur le même sujet