Comment lutter efficacement contre les frisottis ?

Comment lutter efficacement contre les frisottis ?

DirectLCI
CHEVEUX - Les frisottis ont la fâcheuse tendance de donner un aspect indiscipliné aux cheveux. Formés au contact de l’humidité et de la chaleur, ils sont le signe d’une fibre capillaire sensibilisée et déshydratée.

Vos cheveux vous agacent à force d’avoir tendance à friser au moindre contact avec de l’humidité ou de la chaleur ? Lucette, votre conseillère beauté en ligne, vous donne cinq astuces pour y remédier. 

Espacer les shampoings

Réaliser des shampoings trop régulièrement peut être à l’origine de l’apparition de frisottis, en raison de l’action décapante des sulfates qui les composent. Il est ainsi recommandé de les espacer et de privilégier les shampoings hydratants et anti-frisottis, qui vont lisser les cuticules du cheveu. 

Réaliser des soins hydratants

Pour combler le besoin d’hydratation de vos cheveux, réalisez chaque semaine un masque nourrissant anti-frisottis qui lissera les écailles du cheveu. Voici une petite recette pour les adeptes de produits natures : écrasez un avocat préalablement épluché jusqu’à obtenir une purée et ajoutez de l’huile de coco liquide. Appliquez le mélange une demi-heure et rincez à l’eau froide, plutôt que chaude.

Eviter la chaleur et limiter les frictions

Pour éviter de déshydrater excessivement la fibre capillaire, il est nécessaire de réduire l’utilisation des appareils chauffants. Ainsi, après le lavage des cheveux, appliquez sur vos longueurs une noisette de sérum réparateur, comme le Bi-Sérum Repairing de Beology, et laissez-les sécher à l‘air libre. 


De même, évitez les frictions qui peuvent sensibiliser la fibre capillaire : séchez vos cheveux avec une serviette microfibre, coiffez-les à l’aide d’un peigne plutôt qu’une brosse, dormez sur une taie d’oreiller en satin de coton, ou encore mieux, en soie.

S’adapter à la météo

Le taux d’humidité dans l’air est à prendre en compte pour prévenir l’apparition de frisottis au cours de la journée. Ainsi, lorsque le taux d’humidité est trop faible, privilégiez les soins capillaires sous forme de crème et sans humectants (glycérine, panthenol). Si vos cheveux sont frisés, appliquez un émollient, comme une huile ou un beurre, par-dessus pour retenir l’hydratation au niveau de la fibre. A l’inverse, si le taux d’humidité est trop élevé, utilisez un soin anti-frisottis, à base d’anti-humectants, ainsi que des soins émollients. 

Fixer les mèches rebelles

Quelques petites mèches rebelles peuvent s’échapper d’une queue de cheval ou d’un chignon serré et sont susceptibles de former des frisottis. Pour s’en prémunir, appliquez une touche de crème coiffante anti-frisottis pour les plaquer, et évitez soigneusement les gels qui assèchent le cheveu. 


Une alternative possible à la crème coiffante est la crème hydratante classique ou encore le baume à lèvres, qui vous permettront de maîtriser d’éventuelles mèches rebelles. Pour une plus grande précision, je vous conseille d’utiliser une petite brosse ou une brosse à dent où déposer la matière et de travailler par touches successives jusqu’à obtention du résultat voulu. 

Pour découvrir Lucette, suivez ce lien.

Sur le même sujet

Plus d'articles