Maquillage d'automne : 3 idées de saison

Beauté

CONSEILS - Lucette, votre conseillère beauté en ligne vous donne trois idées de maquillages inspirées par les couleurs de la plus délicates des saisons

Vous n’avez jamais compris pourquoi le poète parlait "de sanglots longs" et de "langueur monotone" pour évoquer l’automne. C’est la saison que vous préférez. Le temps n’est pas agressif : ni trop, ni trop peu. Le goudron des rues disparaît sous les plus belles couleurs, on sent les châtaignes grillées et les tisanes en fin d’après-midi. Toute cette quiétude vous donnerait plutôt envie de vous mettre à son diapason plutôt que de pleurer sur un violon.

Doux et irisé

Une mise en beauté ambiance petit matin frais.

- Les yeux : usez de pigments irisés de teintes pêche, ocre ou chocolat en fonction de votre carnation. Vous trouverez une palette assez large avec les Pigments de Nyx Professional Makeup. La teinte du fard doit être un peu plus chaude que celle de votre peau et un peu plus sombre si possible.

- La peau : pas de contouring ou de démarcation où que ce soit. L’aspect doit être naturel et lumineux. Le blush doit être dans les tons orangés et discret, réhaussé d’un highlighter sur l’ossature des pommettes.

- Les lèvres : on privilégie l’aspect baume à l’aspect mat. La teinte doit être choisie comme celle des paupières : proche de la couleur naturelle de la peau.

Orangé

- Les yeux : les paupières sont maquillées d’un fard légèrement irisé pour un effet moiré discret. Choisissez le fard une teinte en dessous de celle de votre carnation. La ligne des cils supérieurs est soutenue par un trait de liner brun, étiré vers les tempes.

- La peau : le plus naturel possible, on évite le fond de teint à qui on préfère le correcteur en cas d’imperfection.

- La bouche : c’est le moment de l’année ou jamais de tenter l’orangé sur les lèvres. Choisissez encore une fois votre teinte en fonction de la couleur de votre peau. Le but étant que sur votre visage, la couleur choisie rappelle plutôt la couleur des feuilles aux arbres que celle de la citrouille que vous viderez dans trois semaines.

Je sors ce soir

Ce maquillage ne donne que l’impression du naturel. Il est en réalité très fort et travaillé, comme votre œil expert l’a tout de suite vu. 

- Les yeux : la paupière mobile est maquillée d’un fard irisé, plus clair que votre peau et de ton froid. Le dessin de la paupière mobile est cerclé d’un fard de couleur chaude et brune. Il est travaillé dans l’estompe. On retrouve ce brun chaud le long de la frange de cils inférieurs. Un trait franc de liner intensifie le regard, soutenu par un mascara costaud ou mieux encore, par une paire de faux cils.

- La peau : les traits sont affinés par un contouring au niveau de l’arête du nez et du creux des joues. Pour le blush, mélangez deux tonalités, orangé et rose, en laissant dominer la dernière.

- Les lèvres : la teinte est bois de rose et la texture gloss.

Pour découvrir Lucette, suivez ce lien.

Sur le même sujet

Et aussi