Masquer les racines de ses cheveux avec des produits naturels

CONSEILS - Lucette, votre conseillère beauté en ligne vous donne ses astuces pour masquer les racines de vos cheveux colorés sans les abîmer.

Parfois, le rendez-vous chez le coiffeur doit attendre. Faute de temps, d’argent, d’envie, de santé du cheveu. Les racines s’allongent et deviennent visibles. Ce serait mentir que dire "Oh, peu importe", car vous n’êtes quand même pas très à l’aise. Fort heureusement, il existe des solutions d’appoints et inoffensives pour colorer le cheveu par endroit et masquer sa racine. 

Le gel temporaire

Il existe plusieurs colorations temporaires, mais toutes ne présente pas de compositions saines comme le Gel Colorant Temporaire de Christophe Robin. Entre 92 et 98 % de ses composants sont d’origine naturelle. Plus la teinte choisie est claire plus la composition est pure. Il colore le cheveu le temps d’environ 5 shampoings. Vous laissant ainsi en paix 3 bonnes semaines. Inutile de jouer les apprentis chimistes, le peu de mélange a déjà été fait et le matériel d’application, gants et pinceau précis, sont fournis dans le kit. Le temps de pose est d’une quarantaine de minutes au terme desquelles il vous suffit de rincer vos cheveux sans faire de shampoings. Le seul hic : il n’existe qu’en quatre teintes, excluant les très brunes et les rousses.

La coloration végétale

Une coloration végétale est constituée de pigments purs extraits de plantes comme le henné ou la camomille et d’eau. Rien d’autre. Elle ne fonctionne pas comme les colorations chimiques qui ouvrent les écailles pour modifier la structure du cheveu. La coloration végétale ne fait que recouvrir, elle ne touche à rien. En cela, elle s’approche plus du maquillage semi-permanent.

L’enveloppe de pigments qu’elle forme protège le cheveu des agressions extérieures. En revanche, il est impératif d’utiliser des shampoings bio avant et après la coloration. Nombre de produits chimiques contenus dans les shampoings classiques font barrière et empechent les pigments de prendre et de rester. Quant aux sulfates, ils dénaturent la couleur.

Attention au temps de pose ! Il varie de 2 h à 4 h… Pour savoir quand la couleur a pris, il suffit de regarder toutes les demi-heures. Une fois que la couleur est là, il suffit de la rincer. En institut, la prise est plus rapide, car les salons possèdent un casque à chaleur grâce auquel le processus est accéléré.

Pour découvrir Lucette, suivez ce lien.

Sur le même sujet