Prendre soin de ses cheveux colorés

Prendre soin de ses cheveux colorés

DirectLCI
CONSEILS- Lucette, votre conseillère beauté en ligne, vous donne ses astuces pour prendre soin de vos cheveux colorés et fatigués par les colorations successives.

Qu’ils soient teints par nécessité supposée -cheveux blancs, couleur terne- ou par envie de changement, les cheveux colorés ont tendance à s’abîmer plus vite que les autres. La raison est simple, les écailles sont fragilisées. Vous pouvez continuer les couleurs classiques en tirant sur la corde jusqu’à ce qu’elle cède ou bien changer vos habitudes pour soigner vos cheveux sensibilisés.

Espacer les couleurs

Les colorations chimiques abîment le cheveu à la longue. Il frisotte, devient cassant, est à bout de souffle. Plus les colorations sont rapprochées moins bien il se porte. Laissez-lui donc un peu de répit en espaçant vos venues chez le coiffeur. Et vos racines ? Pour les rendre invisibles, tournez-vous vers des produits colorants éphémères aux composants d’origine naturelle comme le gel colorant temporaire de Christophe Robin. A la différence des colorations classiques et chimiques, ce gel agit comme un maquillage : il couvre le cheveu sans s’immiscer entre ses écailles pour modifier sa structure. En un mot : il part comme il est venu, sans casse, au bout de 5 shampoings.

Utiliser les bons shampoings

L’utilisation de mauvais shampoings est terrible pour la couleur de vos cheveux. Certains ingrédients que l’on trouve très souvent dans la liste des composants de shampoings dénaturent la couleur. C’est le cas des tensio-actifs et des silicones, à fuir absolument, que vous ayez les cheveux colorés ou non. Les tensio-actifs (sulfates) sont censés assainir les cheveux, mais ils décapent à la fois la fibre et la couleur. Les silicones (produits très nombreux et à terminaison en icone - iconol – iloxane) sont censés les rendre doux au toucher, mais ils les étouffent. Par ailleurs, les silicones ne sont autres que des dérivés du plastique. Ils sont donc très polluants…

Tournez-vous donc vers des shampoings sans sulfates ni silicone que vous pourrez trouver en pharmacie ou plus facilement en magasin bio. Regardez toujours la composition avant d’acheter, car certaines marques à l’image de bons élèves ont réussi à se faire commercialiser en pharmacie à prix coûteux sans pour autant présenter une composition saine.

Se faire un shampoing maison

Si ce que vous venez de lire vous a écœuré des shampoings pour quelque temps, voici une recette très simple et tout à fait inoffensive pour nettoyer vos cheveux. Vous avez besoin de :

- 2 œufs 

- Une cuillère à soupe d’huile d’amande douce

Mélangez les ingrédients et appliquez le mélange sur votre cuir chevelu et le long de vos cheveux mouillés. Rincez à l’eau tiède.

Pour découvrir Lucette, suivez ce lien.

Sur le même sujet

Plus d'articles