Quels sont les ingrédients à éviter dans ses rouges à lèvres ?

Beauté

COMPOSITION – En saisissant votre bâton de rouge à lèvres, vous vous sentez toujours un brin fatale. Vous êtes prête à parer vos lèvres d’une couche de séduction quand soudain, vous suspendez votre geste : qu’êtes-vous sur le point de faire ? Vous avez récemment découvert ce qu’un gel douche ou un déodorant pouvait cacher comme ingrédients dangereux. Qu’en est-il de ce tube de rouge à lèvres ?

Les ingrédients dangereux pour la santé n’épargnent pas les produits de maquillage. C’est la raison pour laquelle Lucette, votre conseillère beauté en ligne, est partie en chasse contre tout ce que vous devriez éviter pour vos rouges à lèvres. 

Les hydrocarbures

On doit la consistance ferme et fondante des rouges à lèvres aux cires. Elles peuvent être d’origine animale, végétale ou synthétique. Dans ce dernier cas, les cires sont le plus souvent issues de la pétrochimie et comportent des hydrocarbures. Le problème : ingérés, ils s’avèrent cancérigènes.

Traquez des mentions telles que synthetic wax, microcrystalline wax (ou microcrystallina) de même que polymer, polyethylene ainsi que paraffin et ozokerite qui sont les cires synthétiques les plus courantes.

Le Liquid Matte de Huda Beauty est le bon élève en la matière : sa composition est exempte de tout hydrocarbure.

Les agents hydratants de synthèse

Pour rendre le port des rouges à lèvres confortable, les fabricants intègrent des composés hydratants. Ils peuvent être naturels, à l’instar de l’huile de jojoba ou de ricin. On en trouve également des synthétiques, et ces dernières présentent un risque pour la santé.

Pour la grande majorité des rouges à lèvres, c’est la cire synthétique cyclopentasiloxane qui est utilisée. Elle est pointée du doigt comme perturbateur endocrinien. Par conséquent, elle aurait des effets néfastes sur le système hormonal et sur la fertilité. 

Les conservateurs

La bouche est un vivier de (bonnes) bactéries. Le risque en utilisant un rouge à lèvres, c’est le développement de microbes sur le produit. C’est pour cela que des conservateurs sont ajoutés par les fabricants.

Les plus courants sont les désormais célèbres parabens, dont on le soupçonne d’être un perturbateur endocrinien.

Fuyez les noms qui s’achèvent par « paraben » dans la liste des ingrédients de vos rouges à lèvres.

Et les animaux dans tout ça ?

Aujourd’hui encore, la plupart des marques testent leurs rouges à lèvres sur les animaux. Je comprends que vous souhaitiez bannir de tels produits de votre salle de bain. Le label Cruelty Free a été créé pour permettre aux consommateurs de trouver les marques qui ne pratiquent pas de tests sur les animaux. Kate Von D, Zao, bareMinerals et Too Faced sont des exemples de marques qui proposent des rouges à lèvres Cruelty Free.

Par ailleurs, si vous êtes vegan, tout ingrédient d’origine animale n’a pas sa place dans votre rouge à lèvres. Certains produits contiennent de la cire d’abeille que vous repèrerez dans la liste des ingrédients sous la mention Cera Alba ou BeesWax.

Autre composant à éviter : le squalène qui n’est rien d’autre que de l’huile de foie de requin.

A présent, rien n’assombrira votre petit moment d’auto-séduction. 

Pour découvrir Lucette, suivez ce lien.

Sur le même sujet