Alcool : voici la carte des régions françaises où l’on boit le plus

Alcool : voici la carte des régions françaises où l’on boit le plus
Bien-être

ALCOOLISME – Santé Publique France a dévoilé ce mardi le classement des régions françaises où la consommation quotidienne d’alcool est la plus importante. L’Occitanie est en tête, devant la Nouvelle-Aquitaine et les Hauts-de-France.

Alors que le "mois sans alcool" bat son plein, Santé Publique France publie ce mardi un "palmarès" de la consommation d’alcool dans les régions françaises. En moyenne, 10% des Français boivent quotidiennement de l’alcool, mais ce chiffre varie selon les régions. Trois d'entre elles se distinguent particulièrement par une consommation plus fréquente. Il s’agit de l’Occitanie, où 12,6% des habitants boivent chaque jour de l’alcool, de la Nouvelle-Aquitaine (12,3%) et des Hauts-de-France (11,5%). Ces données datent de 2017 et concernent uniquement les adultes âgés de 18 à 75 ans.

En revanche, la consommation quotidienne d’alcool "est significativement moins fréquente en Île-de-France (7,1%), en Normandie (7,9%) et dans les Pays de la Loire (8,1%)", relève Santé Publique France. Globalement, elle est en baisse partout dans l'Hexagone depuis 2000, notamment "en Occitanie, en Nouvelle Aquitaine et en Île-de-France", note l’agence nationale.

Lire aussi

32,5% des adultes boivent de l’alcool chaque semaine

Pour ce qui est de la consommation hebdomadaire d’alcool, les chiffres sont plus élevés. Ainsi, près d’un tiers des Français (32,5%) consomment de l’alcool au moins une fois par semaine. C’est même 43,5% en Bretagne. Les régions d’outre-mer n’échappent pas à la règle. Près de la moitié des Martiniquais (47,7%) et des Guyanais (43,4%) sont dans ce cas. Les alcoolisations ponctuelles importantes (6 verres ou plus en une seule occasion) sont elles en hausse, particulièrement en Bretagne (20,5%) et en Auvergne Rhône-Alpes (17,3%).

"Ces données confirment les tendances observées en Europe", affirme Santé publique France. "Les comportements tendent à s’uniformiser. Ainsi, en France, on note une consommation régulière plus faible et une augmentation des consommations ponctuelles importantes".

En vidéo

Faut-il craindre les bières à forte teneur en alcool pour la santé des jeunes ?

Des passages aux urgences directement liés à l’alcool

Si l’alcool est à consommer avec modération, les risques pour la santé sont bien connus. De nombreux passages aux urgences directement liés à l’alcool ont d’ailleurs été recensés en 2017. "Pour les hommes, en moyenne quotidienne et suivant les régions, entre 1,2% et 3,1% des passages aux urgences sont en lien direct avec une consommation d’alcool", alerte Santé publique France. Ce chiffre monte même à 7,3% pour l'île de la Réunion ! Les femmes sont moins concernées : entre 0,3% et 1,4% des passages aux urgences y sont liés.

"Tous sexes confondus, les personnes âgées de 45-60 ans sont davantage concernées par ces passages aux urgences liés à l’alcool. Il s’agit en majorité d’intoxications éthyliques aiguës". Santé publique France rappelle que le repère de consommation pour limiter les risques est de maximum "10 verres par semaine, 2 verres par jour et des jours dans la semaine sans consommation". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent