Bientôt une appli pour détecter l'otite chez les enfants ?

Bien-être

Toute L'info sur

Les maladies de l’enfance

TECHNOLOGIE - Des chercheurs américains ont développé une application qui permet de diagnostiquer une otite de façon fiable et rapide. Une autorisation de la part des autorités sanitaires du pays est attendue pour 2020.

Chez les jeunes enfants, l'otite est une infection très courante. La reconnaître peut cependant s'avérer compliqué pour les parents. Des ingénieurs de l'université de Washington, aux États-Unis, viennent d'annoncer avoir trouvé une solution au problème : une application mobile qui permet de détecter ces otites en un tournemain.

Le programme informatique, adapté aux smartphones, a été présenté mercredi dans la revue Science Translational Medicine. Il consiste à émettre un son semblable à un pépiement d'oiseau dans le canal auditif de l'enfant, via un simple cône en papier fabriqué par les parents. En 1,2 seconde, l'application est capable de dire, en analysant la résonance du signal acoustique qu'elle a envoyé, s'il s'agit d'une otite. Si des fluides ou du pus se trouvent derrière le tympan, le son renvoyé sera plus grave et indiquera une infection. "C'est comme tapoter sur un verre de vin, explique Justin Chan, l'un des co-auteurs de l'étude. Selon la quantité de liquide qu'il contient, vous aurez un son différent."

Les otites détectées dans 85% des cas grâce à l'appli

L'application, testée sur 53 enfants âgées de 18 mois à 17 ans, a détecté 85% des otites. D'après l'autre co-auteur de l'étude, Shyam Gollakota, elle est bien plus précise que l'évaluation visuelle des médecins, chez qui les parents devront tout de même se rendre pour confirmer le diagnostic et obtenir une ordonnance pour le traitement. 

"Le fait d'être capable de savoir à quelle fréquence ou sur quelle durée les fluides ont été présents pourrait nous aider à prendre de meilleurs décisions avec les patients et les parents, se réjouit dans un communiqué Randall Bly, l'un des chercheurs. Cela pourrait aussi aider les médecins de famille à savoir quand se référer à un spécialiste".

Lire aussi

Les scientifiques comptent sur une autorisation des autorités sanitaires américaines d'ici la fin de l'année, et une mise en ligne de l'application au premier trimestre 2020.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter