Jusqu’à quel point faut-il boire de l'eau pendant la canicule ?

Jusqu’à quel point faut-il boire de l'eau pendant la canicule ?

CONSEILS SANTÉ - "En cas de forte chaleur, pensez à vous hydrater." Si appliquer cette consigne du plan canicule est important, attention à ne pas faire de zèle. Boire trop d'eau peut en effet être mauvais pour la santé, voire très dangereux chez certaines personnes.

En cette période de canicule, l’hydratation est le maître mot. En raison des fortes chaleurs, le corps, composé à 60% d'eau, en élimine jusqu’à 2,5 litres par jour via la transpiration, les urines et la respiration.

Compenser cette perte par de nouveaux apports est donc primordial. Pour autant, trop boire peut être mauvais pour la santé et, chez certains individus, entraîner de graves complications.

Toute l'info sur

Nos conseils pour affronter les épisodes de chaleur

La chute du taux de sel dans le sang, conséquence de la surhydratation

En 2018, environ un quart des personnes âgées venues en consultation dans les services d’urgences en raison de la chaleur étaient ainsi victimes d'hyponatrémie, soit d'une hyperhydratation liée à une trop faible alimentation. Ce trouble apparaît si l’on boit plus de 3 ou 4 litres d’eau par jour. Le sang, "dilué", perd sa concentration en sel, ce qui dérègle la bonne hydratation des cellules. Gorgées d'eau, celles-ci provoquent le gonflement des organes. En découlent une léthargie, des signes de dysfonction cérébrale ou encore des maux de tête. Chez les personnes les plus fragiles, l’hyponatrémie peut être mortelle.

Les eaux minérales trop salées

Dans le cas d’une grosse consommation d’eau gazeuse ou très minéralisée, la concentration de sel dans le sang peut en revanche monter, mettant en danger les personnes atteintes d'hypertension. L'eau minérale Vichy Celestins contient par exemple 1172 mg de sodium par litre et la St Yorre 1708 mg. L'eau du robinet à Paris, elle, n'en contient qu'en moyenne 10 mg par litre et l'eau de Lyon encore un peu moins (etre 4 et 8 mg/L).

Boire de l'eau trop fraîche en période de grosse chaleur est également déconseillé. Cela va donner au corps l'impression d'une chute de température et celui-ci va alors tenter de se réchauffer d'autant plus. Boire frais favorise d'autre part - comme les boissons sucrées et l'alcool - la déshydratation, l’absorption de fraîcheur donnant faussement à l'organisme l'impression d'être désaltéré.

Lire aussi

De façon générale, le docteur Gérald Kierzek, urgentiste et consultant santé pour LCI, conseille de ne pas boire plus de 2,5 litres d’eau par jour.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Omicron : 12 cas d'infection désormais détectés en France, 38 pays concernés par le nouveau variant

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.