La cigarette électronique jaunit-elle les dents ?

Bien-être
CHEESE - Crises cardiaques, maladies artérielles, dépression, infections fongiques buccales, voire cancer... Les scientifiques suspectent la cigarette électronique d'être liée à de nombreux problèmes de santé. Mais qu'en est-il de l'aspect esthétique ? Comme la cigarette, jaunit-elle les dents ?

Dans un rapport présenté le 26 juillet dernier, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) affirme que la cigarette électronique est "incontestablement nocive". Aucun argument n'est en revanche avancé pour justifier une telle qualification. Car si de nombreux travaux suggèrent des risques de crises cardiaques, de maladies artérielles, de dépression, d'infections fongiques buccales, voire de cancer, les conséquences du vapotage sur la santé sont encore à l'étude.


Peu de travaux s'intéressent en revanche pour l'instant à ses effets sur les dents. Jaunissent-elles, comme sous l'effet d'une cigarette conventionnelle ? LCI a consulté les études faites sur le sujet et interviewé le dentiste parisien Yassine Corbin.

Plus les liquides sont colorés, plus ils jaunissent les dents

Au total, seules deux études majeures ont été réalisées sur le sujet de la coloration de l'émail par la cigarette électronique. La première, publiée en octobre 2018 dans l'American Journal of Dentistry, affirme que celle-ci entraîne bel et bien une coloration de l'émail, mais de façon minime comparé à la cigarette classique. Les tests ont été effectués dans des blocs d'émail provenant d'incisives bovines plongées dans de la salive humaine, afin de permettre la formation d'un film protecteur qui se développe normalement sur les dents. Les échantillons ont ensuite été exposés aux particules présentes dans la fumée/vapeur, puis à la fumée/vapeur entière (l'équivalent d'un paquet de cigarettes par jour) pendant cinq jours.


L'autre étude, datant de septembre 2018, a également réalisé ses expériences sur des échantillons de dents bovines. Elle a conclu, après les avoir exposés à différentes saveurs de e-liquides (neutre, menthol et tabac), que les substances parfumées étaient celles qui coloraient le plus les dents. Les produits contenant de la nicotine seraient aussi responsables d'un jaunissement de l'émail selon ces travaux.

"Tout ce qui peut être coloré dans un e-liquide a effectivement tendance à jaunir les dents, même après une période courte d’utilisation", confirme auprès de LCI le dentiste Yassine Corbin. Certains composés de nature collante, comme la glycérine végétale et le propylène glycol, peuvent aussi aggraver le problème.


"Moi-même vapoteur, j'ai régulièrement des tâches qui se forment sur l'émail de mes dents et la sensation d'avoir une pellicule collante qui s'est déposée dessus. Mais cela dépend vraiment des liquides que j'utilise. Plus ils sont colorés, plus mes dents sont tâchées", poursuit-il.

Un risque de caries plus élevé

En raison de leur teneur en sucre, mais également des composants visqueux cités plus haut, les e-liquides auraient aussi  un fort potentiel cariogène. Une étude, parue dans la revue PLOS One en septembre 2018 et réalisée sur des dents de sagesse humaines ôtées lors d'interventions chirurgicales, révélait ainsi que les vapeurs avaient des propriétés physico-chimiques similaires à celles des produits à forte teneur en saccharose, des bonbons gélatineux et des boissons acides. Lors des tests, elles ont multiplié par quatre l'adhésion microbienne à l'émail. "Cette étude suggère que les produits de cigarette électronique aromatisés affectent négativement les dents et présentent un risque potentiel pour la santé bucco-dentaire", avaient conclu les chercheurs.


Pour cette raison, et face au risque de tâches, le dentiste conseille aux vapoteurs de se brosser les dents trois fois par jour et de ne surtout pas "vapoter après s'être lavé les dents le soir". Pour autant, en conséquence de la démocratisation assez récente des cigarettes électroniques, le dentiste dit ne pas avoir encore remarqué une augmentation du nombre de caries qu'il puisse directement corréler au vapotage.

La parodontite, une menace cachée pour tous les fumeurs

Autre menace de la cigarette électronique sur les dents : elle est susceptible de masquer l'apparition d'une parodontite, une pathologie conduisant à la destruction du tissu de soutien des dents. "La nicotine, qui est contenue dans les cigarettes et dans certains e-liquides, a tendance à fermer les capillaires [vaisseaux sanguins très fins, ndlr.] dans la gencive, et donc à y réduire l’afflux sanguin", explique Yassine Corbin. "Or, l'un des premiers signes de la parodontite est le saignement de la gencive, absent ou quasiment absent chez les fumeurs comme chez les vapoteurs." Sans ce signal d'alarme, ceux-ci consultent généralement trop tard. La gencive, dont la hauteur a donc déjà significativement diminué, ne maintient plus correctement les dents qui risquent à tout moment de se déchausser. Et si la greffe est encore possible, la cicatrisation risque d'être très compliquée en raison d'une vascularisation trop faible de la zone, fait remarquer le dentiste.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter