Diabète : un pancréas artificiel devrait bientôt être commercialisé en France (et changer la vie de beaucoup de malades)

Bien-être
DirectLCI
PROGRÈS - Un pancréas artificiel, inventé par la start-up française Diabeloop, pourrait être commercialisé en France dès 2019. Destiné aux diabétiques de type 1, le dispositif, externe, est relié à un smartphone par Bluetooth et permet de mimer la production naturelle d'insuline.

C’est une invention française qui pourrait changer la vie de millions de diabétiques de type 1 traités par insuline. Un pancréas artificiel, imaginé par le docteur Guillaume Charpentier, diabétologue au Centre hospitalier sud francilien, vient de recevoir le marquage CE, rapporte Le Figaro. Cela signifie qu'il devrait bientôt être commercialisé dans l’Union européenne. L’appareil, qui se fixe simplement sur le corps du patient, permet d’alléger la lourde charge mentale associée au diabète et d’éviter les hypoglycémies en mimant la production naturelle d'insuline.


Le dispositif comporte trois composants : un capteur de glucose en continu (CGM) à placer sur le ventre, une pompe à insuline patch, fixée au bras du patient, et un terminal type smartphone sécurisé, spécialement conçu, qui héberge un algorithme et sert d’interface utilisateur. Ils communiquent entre eux grâce au Bluetooth. Si la pompe et le capteur sont déjà disponibles sur le marché, l'innovation réside ici dans l’algorithme imaginé par Diabeloop, la start-up du diabétologue Guillaume Charpentier. Celui-ci est capable de déclencher la pompe à insuline selon les informations transmises par le capteur. En cas de variation importante nécessitant une intervention manuelle, le système se met à biper. Les résultats sont aussi surveillés à distance par des infirmiers.

Des résultats significatifs

Ce pancréas artificiel a jusqu'alors été testé sur 130 patients au cours de trois études, indique Le Figaro. La dernière, effectuée sur 63 volontaires, a comparé les données d'un premier groupe, équipé pendant trois mois du dispositif, et d'un autre doté seulement de la pompe et du capteur, qu'il fallait gérer manuellement. 


Les résultats montrent que grâce au pancréas artificiel, le temps passé avec un bon niveau de glycémie a augmenté de 19 %, tandis que le temps passé en hypoglycémie a été divisé par trois. Des progrès non négligeables qui devraient à coup sûr améliorer la qualité de vie des patients.

Un dispositif pédiatrique en développement

Diabeloop prévoit la commercialisation de son pancréas artificiel courant 2019. Une demande de remboursement auprès de la Sécurité sociale devrait être déposée d’ici à la fin de l’année, afin de rendre le dispositif accessible à tous. Pour l'heure, ces appareils ne sont destinés qu'aux adultes. Mais Diabeloop précise sur son site qu'une version pédiatrique (6-12 ans) est en cours de développement. Le système existant pourrait également être prochainement être élargi aux adolescents.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter