Gastro, otite, varicelle, pieds-mains-bouche, roséole : ces maladies que peut attraper votre enfant à la crèche

Gastro, otite, varicelle, pieds-mains-bouche, roséole : ces maladies que peut attraper votre enfant à la crèche

Bien-être
MALADIES - En collectivité, un jeune enfant peut facilement attraper toutes sortes de maladies, son système immunitaire étant encore fragile. LCI fait le point sur les virus et bactérie qui peuvent toucher votre bambin.

"Je n'en peux plus, ca fait deux mois qu'il est tout le temps malade !". Quel parent n'a pas déploré le nombre de virus en tout genre que peut attraper son tout-petit, une fois entré en collectivité ? Pas facile en effet, à chaque rentrée, de lutter contre les maladies qui se transmettent rapidement en crèche, chez la nounou, ou même à l'école. Et pour cause : à cet âge, votre enfant ne dispose pas encore de toutes les armes pour combattre les bactéries et virus présents en collectivité. Son système immunitaire, encore fragile, n'est pas assez familier avec les maladies qui prolifèrent pour savoir y faire face correctement. Une infection n'est alors pas rare, et savoir la reconnaître et y réagir est alors impératif. LCI vous détaille les plus courantes d'entre elles et vous indique comment les traiter, en tout sérénité.

La varicelle

La varicelle se transmet par voie respiratoire (gouttelettes de salive et virus en suspension dans l'air expiré). Le premier bouton ressemble à s'y méprendre à une piqûre de moustique. Il se transforme cependant très rapidement en un genre de cloque remplie d'un liquide transparent. En 24-48 heures, le corps entier peut être recouvert par vagues successives. Cette apparition est souvent accompagnée de fièvre et de fortes démangeaisons.


Le meilleur remède à la varicelle est malheureusement la patience. Il est possible de faire diminuer la fièvre avec du paracétamol et de désinfecter les boutons. Le médecin pourra également prescrire à votre enfant un sirop antiprurigineux pour soulager les démangeaisons.


Retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur la varicelle dans cet article.

Le syndrome pieds-mains-bouche

Le syndrome pieds-main-bouche peut dans un premier temps ressembler à la varicelle. Mais contrairement à cette maladie, seules les paumes des mains, les plantes des pieds et la bouche et son pourtour sont généralement touchées par l'éruption cutanée. Dans de rares cas, le corps entier peut cependant être touché. Parallèlement à l’apparition de ces boutons, qui ne démangent que légèrement, les enfants peuvent aussi avoir de la fièvre et perdre l'appétit.


Comme pour la varicelle, il n'y a pas grand-chose à faire pour soigner le syndrome pieds-mains-bouche. Il est cependant conseillé de consulter un médecin pour déterminer l'origine de l'éruption cutanée.

La roséole

La roséole se manifeste dans un premier temps par trois jours de fièvre consécutifs, sans aucun autre symptôme. Le quatrième jour, une éruption cutanée rose pâle sur le visage, le ventre et le dos survient. Ces tâches rosées de trois à cinq millimètres de diamètre ne persistent que 12 heures environ.


Lorsque la température de votre enfant grimpe, il est conseillé de consulter rapidement un médecin pour déterminer la cause de cette poussée de fièvre. Si la roséole est diagnostiquée, il n'y a rien d'autre à faire que d'attendre que l'éruption cutanée disparaisse.

Le catarrhe

Le catarrhe est une inflammation des muqueuses dont les symptômes se rapprochent de ceux d'un rhume. Le malade a le nez qui coule en continu avec les yeux rouges et larmoyants. Les sécrétions nasales sont claires et non purulentes.


En fonction de l'enfant, les symptômes peuvent durer de quatre à cinq jours. Sauf en cas de fièvre, la consultation d'un médecin n'est pas obligatoire. Il est en revanche conseillé de nettoyer les yeux et le nez du bambin avec du sérum physiologique.

La conjonctivite

La conjonctivite résulte d'une inflammation de la membrane, appelée conjonctive, qui recouvre l’œil et l'intérieur des paupières. Elle peut être causée par un microbe, par une allergie mais peut aussi se manifester dans le cas d'une rhino-pharyngite, d'une varicelle ou d'une rougeole. Les yeux sont rouges, larmoyants et démangent. L'enfant peut aussi avoir de la fièvre et mal à la gorge. Cette inflammation est extrêmement contagieuse.


Si l’œil n'est pas purulent, vous pouvez commencer par nettoyer les yeux du bébé avec du sérum physiologique en ayant préalablement lavé vos mains. S'il n'y a pas d'amélioration au bout de 48h, il faudra cependant consulter un médecin.

L'otite

Cette infection de l'oreille se propage d'un enfant à un autre à travers la salive ou les sécrétions du nez. Si un enfant assez grand pour s'exprimer va, s'il est atteint d'une otite, se plaindre d'avoir mal à l'oreille, un très jeune enfant ne localisera pas forcément la douleur. Il sera cependant grognon, mangera moins, se réveillera sans raison la nuit et pourra même vomir. Les enfants atteints d'otites peuvent aussi avoir de la fièvre ou être enrhumés. Dans le cas d'une otite purulente, un écoulement de sécrétions jaunâtres par le conduit de l'oreille peut être constaté au lever si le tympan se perfore.


Dans tous les cas, il est nécessaire d'emmener votre enfant chez le médecin si vous remarquez ces symptômes. En fonction de l'âge et du type d'otite diagnostiqué, le médecin prescrira un traitement à base d'antibiotiques ou d'antalgiques. Dans la grande majorité des cas, les otites guérissent sous quelques jours avec un traitement adapté.

La bronchiolite

La bronchiolite est une maladie des bronches qui touche chaque hiver près de 30 % des nourrissons. Le virus, très contagieux, se transmet par la salive, les mains mal lavées, les éternuements et, plus largement, tout ce qui a été en contact avec le malade. Les premiers symptômes se caractérise par un rhume et de la toux. Cela se transforme ensuite en gêne respiratoire.


Vous pouvez, dès les premiers symptômes, désencombrer le nez de votre bébé avec du sérum physiologique. Il est en revanche important, à la manifestation de la toux puis de la gêne respiratoire, de consulter rapidement un médecin. Avec un traitement adapté, l'enfant peut guérir en cinq ou six jours mais peut continuer à toussoter durant deux à trois semaines. 

La gastro-entérite

 Cette inflammation de la muqueuse du tube digestif se transmet facilement par le contact. Elle se manifeste chez l'enfant par des douleurs abdominales, des selles plus fréquentes, nauséabondes et diarrhéiques. Il peut aussi y avoir de la température et des vomissements.

Chez le nourrisson, une visite rapide chez le médecin est obligatoire. Pour les plus grands, il est possible de commencer par adapter les repas (riz, bananes...) mais si l'enfant est faible, vomit très souvent et a une odeur d'acétone au niveau de l'haleine, il est nécessaire de consulter.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les maladies de l’enfance

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter