Les "tests angine" seront disponibles en pharmacie au printemps

Les "tests angine" seront disponibles en pharmacie au printemps
Bien-être

RETARD – Alors qu’ils devaient être disponibles en pharmacie à partir du 1er janvier 2020, les "tests angine" auront finalement quelques mois de retard. Ils ne devraient être disponibles dans les officines qu’"au printemps".

Maux de gorge, difficultés à avaler lors des repas, un peu de fièvre… Ces symptômes pourraient bien être ceux d’une angine, une maladie fréquente qui touche 9 millions de Français chaque année selon le site de l'Assurance maladie, ameli.fr. Mais les angines peuvent être de deux types différents : bactériennes ou virales. Si le premier cas est moins courant (10 à 20%), il nécessite la prise d’antibiotiques pour la guérison, contrairement aux angines provoquées par un virus. Pour déterminer l’origine de l’affection, jusqu'à présent il fallait vous rendre chez votre médecin, qui réalise un test rapide d’orientation diagnostique (TROD).

À compter du 1er janvier 2020, il était prévu que ces tests puissent également être effectués en pharmacie. Finalement, il n’en sera rien, les décrets d’application n’étant pas prêts. L’Assurance maladie "nous a informés en décembre que les textes réglementaires ne seraient pas prêts à temps, et que ça se ferait plutôt au printemps", a assuré à l’AFP Philippe Besset, le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF).

Car pour que ce mécanisme se mette en place, la Direction générale de la Santé doit encore préciser par décret certaines modalités pratiques, comme par exemple l’âge à partir duquel les enfants y seront éligibles, a indiqué Philippe Besset. Ce report "est contrariant pour les patients comme pour nous", a-t-il admis. Certains professionnels pourront mettre à profit ces quelques mois de retard pour se former, a relativisé le président de la FSPF.

Lire aussi

Un test pris en charge par la sécurité sociale

Le principe de ce test est simple. Actuellement, si le TROD atteste que l’angine a été provoquée par une bactérie, le médecin prescrit au patient des antibiotiques. Lorsque les pharmaciens pourront réaliser ce test, seuls les patients dont l’angine a été provoquée par une bactérie seront redirigés vers leur médecin pour s’y faire prescrire des antibiotiques, ce qui permettra de désengorger les cabinets médicaux. S’il souhaite gagner du temps, le médecin peut également déléguer au pharmacien l’exécution du test en lui délivrant une "ordonnance conditionnelle". Le patient n’obtiendra alors des antibiotiques que si le test qu’il effectuera en officine s’avère positif pour une angine bactérienne.

En vidéo

Un test d'angine sera bientôt proposé en pharmacie

En septembre, les pharmaciens ont conclu une convention avec l’Assurance maladie pour être rémunérés à hauteur de six euros quand ils pratiquent ce test en lieu et place du médecin. Pour les patients, il sera intégralement pris en charge par la sécurité sociale.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent