La gueule de bois reconnue comme une maladie en Allemagne

Bien-être

BONJOUR DOCTEUR - La justice allemande va-t-elle s'en mordre les doigts ? Dans un arrêt rendu public lundi, le tribunal régional supérieur de Francfort, en Allemagne, a estimé que le gueule de bois était "une maladie".

Attention à l'avalanche d'arrêts maladies à venir. Dans un arrêt rendu public lundi, le tribunal régional supérieur de Francfort, en Allemagne, a qualifié la gueule de bois de "maladie". Une aubaine dont vont peut-être profiter les milliers d'Allemands qui participent depuis ce week-end à la fête de la bière à Munich.

Cette qualification surprenante a été faite alors que les juges de la cour allemande ont donné raison à la requête d'une association contre une société proposant une "boisson anti-gueule de bois". Selon la firme, elle permettrait de se remettre plus facilement d'une soirée arrosée.

La maladie, un dysfonctionnement "même minime ou provisoire de l'état normal du corps"

"L'information concernant un produit alimentaire ne peut pas s'attribuer des propriétés de prévention ou de traitement d'une maladie humaine ou donner l'impression de le faire", indique ainsi cet arrêt, cité par l'agence allemande DPA. Or pour les magistrats, "le terme de maladie se traduit comme un dysfonctionnement même minime ou provisoire de l'état normal du corps", y compris lorsqu'aucun traitement n'est pas nécessaire pour le faire disparaître.

Dans sa publicité, par conséquent désormais interdite, la firme décrivait les symptômes de la gueule de bois comme étant la fatigue, la nausée et le mal de crâne. Un état anormal qui justifie le terme de "maladie", selon la justice allemande. "Ces symptômes ne résultent pas des hauts et des bas naturels du corps, mais de la consommation d'alcool, une substance nocive".

Lire aussi

D'autres solutions efficaces pour la gueule de bois

Si cette boisson "anti-gueule de bois" ne semble pas recevoir les faveurs de la justice allemande, d'autres remèdes nous ont été proposés il y a quelques mois par le docteur et chroniqueur à LCI Gérald Kierzek. Si vous prévoyez de boire, la meilleure chose à faire, selon lui, est d'éviter les mélanges et de préférer les boissons les plus claires. "Ce sont les boissons les plus colorées qui donnent le plus la gueule de bois." Boire une bonne quantité d'eau et manger des aliments gras durant la soirée permet aussi de limiter les dégâts.

"Le lendemain, l’idée première est de s’hydrater", recommande le médecin. Au réveil, il est donc indispensable de boire de l'eau ou des tisanes. Attention à éviter tout aliment ou boisson acide (jus d'orange, café, thé, chocolat, etc.), les symptômes de la gueule de bois étant pour la plupart causés par l'acidification du sang. Le médecin conseille en revanche l'ingestion de jus de tomate, de potages ou de bouillon, qui permettent de s'hydrater et de mettre son foie, malmené la veille, au repos. Et, martèle Gérald Kierzek, "non, on ne soigne pas le mal par le mal !". Pas d'alcool au réveil qui, s'il peut soulager sur le coup, vous replongera à coup sûr au fond de votre lit.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter