La première banque de sperme de donneurs séropositifs lancée en Nouvelle-Zélande

La première banque de sperme de donneurs séropositifs lancée en Nouvelle-Zélande
Bien-être

PREMIÈRE MONDIALE - C’est une initiative qui vise à lutter contre la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH. En Nouvelle-Zélande, une banque de sperme va mettre en relation des donneurs porteurs du virus du Sida, mais ne pouvant le transmettre, avec des couples voulant réaliser une PMA.

"Je veux que les gens sachent que la vie ne s'arrête pas lorsque l'on est diagnostiqué porteur du VIH, et qu'il est sans danger d'avoir des enfants si vous êtes sous traitement". Ces déclarations au New Zealand Herald de Damien Rule-Neal , 45 ans et porteur du VIH depuis 1999, illustrent bien l'objectif de Sperm Positive. 

Cette banque de sperme en ligne, lancée en Nouvelle-Zélande par trois associations avant la journée mondiale de lutte contre le Sida ce dimanche 1er décembre, met désormais en relation des couples souhaitant réaliser une Procréation médicale assistée (PMA) avec des donneurs de sperme séropositifs. Une première au monde qui vise à changer le regard sur les personnes vivant avec le VIH et à tordre le cou aux fausses croyances sur sa transmission.

Lire aussi

Porteurs du VIH mais incapables de transmettre le virus

Pour l'heure, trois donneurs, dont Damien, sont disponibles sur la base de Sperm Positive, qui ne fonctionne pas comme un centre de fertilité mais joue le rôle d'intermédiaire avec des couples souhaitant concevoir un enfant, pour qu'ils puissent ensuite réaliser une PMA dans un établissement local spécialisé. Une opération sans danger : grâce au traitement qu'ils reçoivent, la charge virale des donneurs est indétectable (la présence du virus dans leur sang est tellement faible qu'elle ne peut être décelée par les méthodes classiques de dépistage), autrement dit intransmissible.

La banque de sperme en ligne promet évidemment une totale transparence à ses clients : elle assure qu'ils seront clairement informés de la séropositivité des donneurs, que ceux-ci suivent un traitement efficace et ne peuvent donc pas transmettre le virus.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter