La soirée du Réveillon a été trop arrosée ? Voici comment dissiper au plus vite la gueule de bois

Sujet Digital
Bien-être

Toute L'info sur

Tout pour briller à Noël

CA REPART - Les soirées ont toujours un lendemain. Chose que l'on a souvent tendance à oublier lorsque l'alcool coule à flot. Pourtant, le réveil et les heures qui s'en suivent sont bien souvent difficiles à vivre lorsque l'on a un peu abusé. Le docteur et chroniqueur à LCI Gérald Kierzek vous explique comment soulager au mieux (et au plus vite) sa gueule de bois.

Les fins d'années riment souvent avec soirées un peu trop arrosées. Dans l'euphorie de la fête, les verres s'enchaînent et les liquides alcoolisés se mélangent. Pendant quelques heures, vous êtes bien, vous êtes joyeux, vous êtes en forme. Mais très vite, c'est la débandade. La fatigue, le tournis et les nausées font surface. Et même si le sommeil finit par vous gagner, le réveil est forcément un peu difficile le lendemain.

Les yeux entrouverts, ébloui par la clarté du jour déjà bien avancé, vous sentez que vous y avez été un peu fort hier. La bouche est pâteuse, le cœur au bord des lèvres et la tête lourde. Des sensations qui gâchent un peu les bons moments passés la veille. Nous avons demandé au médecin urgentiste et chroniqueur sur LCI Gérald Kierzek comment se remettre au plus vite sur pied.

Ce qu'il faut faire pendant la soirée

"La gueule de bois, ou veisalgie, est assez inévitable à partir de trois à cinq consommations pour un individu de corpulence normale, indique le médecin urgentiste, également auteur de "101 conseils pour ne pas atterrir aux urgences" (éditions Points). Pour une personne de 80 kilos, ce sera plutôt cinq ou six. Ça va assez vite." Ce syndrome est lié à trois choses : la saturation du foie, qui ne parvient plus à métaboliser le trop-plein d'alcool, le phénomène d'acidification du sang qui s'en suit et qui entraîne tous les symptômes que l'on connaît (tachycardie, baisse de la tension artérielle, tremblements, diarrhées, nausées…) et la déshydratation, responsable de maux de tête et de vertiges.

"Le mieux, c’est de ne pas boire, insiste le docteur Gérald Kierzek. Mieux vaut prévenir que guérir." Si l'abstinence ne rentre pas dans le programme de votre soirée en revanche, évitez tout d'abord les mélanges et les alcools foncés. "Préférez plutôt le vin blanc que le vin rouge, car ce sont les boissons les plus colorées qui donnent le plus la gueule de bois", explique le chroniqueur. Alternez également les verres d'alcool avec les verres d'eau, ce qui permet de diminuer la quantité d'alcool ingérée et d'espacer davantage les verres. Enfin, manger des aliments riches en matière grasse lors de la soirée permet de diminuer l'absorption de l'alcool.

Lire aussi

Ce qu'il faut faire le lendemain

"Le lendemain, l’idée première est de s’hydrater", assure le médecin. Au réveil, il est donc indispensable de boire de l'eau ou des tisanes. "Vous pouvez aussi boire du jus de fruit, mais il faut éviter ceux qui sont très acides pour ne pas ré-acidifier le sang." C'est la même chose pour tous les aliments contenant de la caféine, qui sont par essence acides (café, thé, sodas, chocolat...). Le médecin conseille d'autre part l'ingestion de jus de tomate, de potages ou de bouillon, qui permettent de s'hydrater et de mettre son foie, malmené la veille, au repos. Ainsi, mieux vaut ne pas trop manger un lendemain de fête, et éviter les aliments gras. Et, martèle Gérald Kierzek, "non, on ne soigne pas le mal par le mal !". Pas d'alcool au réveil qui, s'il peut soulager les symptômes de la veisalgie sur le coup, ne fera au final que vous y replonger de plus belle.

Gérald Kierzek préconise d'autre part d'éviter toute prise de médicaments, qui vont eux aussi "mettre le foie en surchauffe lors de leur métabolisation". Si vous vous sentez vraiment mal, la meilleure option est selon lui le paracétamol. "Il faut éviter l’aspirine qui va acidifier le sang." Enfin, le repos est l'un des meilleurs remèdes. Et ce sans l'aide de somnifères, insiste le médecin urgentiste. "Parce que les somnifères avec l’alcool, ça ne fait pas bon ménage du tout."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter