La vaccination des enfants en progression depuis le début de l'année

Bien-être
DirectLCI
SANTÉ - Depuis le 1er janvier dernier, la vaccination obligatoire des enfants est passée de 3 à 11 vaccins. Une mesure qui porte ses fruits.

Les parents doivent faire onze vaccins sur leur nouveau-né depuis le 1er janvier 2018. Ces piqûres obligatoires doivent être faites durant les dix-huit premiers mois du bébé. Et elles sont de plus en plus nombreuses : le ministère de la Santé s'est félicité jeudi dans un communiqué de l'augmentation de la vaccination des enfants depuis le début de l'année, "et pas seulement du fait de son caractère obligatoire" selon les mots de la ministre Agnès Buzyn. Ainsi, la couverture vaccinale a par exemple augmenté de 5,6% pour la dose de vaccin contre les infections à méningocoques C recommandée à 12 mois, passée de 56,81 % à 62,4 % en un an (entre janvier-mai 2017 et janvier-mai 2018). La hausse est de 2,6 % pour la première dose de vaccin rougeole-oreillons-rubéole recommandée à 12 mois (de 72,41 % à 75,0 % en un an).

Il est à noter que la vaccination est à la fois une protection individuelle et collective et que les parents peuvent être condamnés s'ils ne font pas vacciner leurs enfants. Pour les convaincre, il a fallu effectuer une grande campagne de sensibilisation.

Autre sujet abordé dans la chronique "consultation privée" de la matinale de LCI en tête de cet article, le livre du docteur Christophe de Jaeger. Dans"Bien vieillir sans médicaments", il expose ses 20 années d'expérience en tant que médecin expert en physiologie. Il montre les moyens pour retarder le vieillissement et donne des conseils contre les arnaques sur Internet.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Audrey & Co

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter