Le baclofène officiellement autorisé dans le traitement de l'alcoolisme

Le baclofène officiellement autorisé dans le traitement de l'alcoolisme

SANTÉ - Initialement conçu comme décontractant musculaire, le baclofène est, depuis des années, également utilisé discrètement pour lutter contre l'alcoolisme. Dorénavant, il pourra être officiellement prescrit par les médecins en cas d'addiction à l'alcool.

Une lueur d'espoir pour les malades. Le baclofène, décontractant musculaire utilisé par de nombreux alcooliques hors de son indication d'origine, a obtenu son autorisation de mise sur le marché (AMM) pour le traitement de l'alcoolisme, mais sous conditions, a annoncé mardi l'Agence du médicament (ANSM). Dans le cadre de cette AMM, obtenue par le laboratoire Ethypharm, le baclofène ne pourra être prescrit qu'à une dose réduite (80 mg/ jour au maximum) et après échec des autres traitements.

Lire aussi

Le baclofène est un médicament prescrit depuis les années 1970 comme relaxant musculaire, mais dont l'usage a peu à peu été détourné vers le traitement de l'alcoolisme : plusieurs études l'ont démontré, ce médicament donne moins envie aux patients de boire de l'alcool. En Espagne, la prise de baclofène est libre : jusqu'alors, de nombreux dépendants à l'alcool n'hésitaient pas à se rendre là-bas pour s'en procurer. 

Ce médicament a été mis en lumière par un cardiologue désormais décédé, le docteur Oliver Ameisen, qui en 2008 sortait un livre intitulé "Le Dernier Verre", dans lequel il racontait comment il s'était sorti de l'alcoolisme en se prescrivant à lui-même ce remède miracle. La reconnaissance du Baclofène dans le traitement contre l'alcoolisme représente ainsi un véritable espoir pour les près de 5 millions de Français présentant une consommation à hauts risques. Et permettrait de faire baisser les statistiques affolantes de la mortalité liée à l'alcoolisme dans l'Hexagone, soit près de 49.000 morts chaque année.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

EN DIRECT - Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue pour "assassinat"

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

"Excusez-moi, je me rends" : la fin de cavale du fugitif des Cévennes, "affaibli et hagard"

Retarder l'administration de la deuxième dose du vaccin Pfizer améliore l'immunité, selon une étude anglaise

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.