Lupus : quelle est cette maladie dont souffre Selena Gomez ?

Bien-être

MALADIE - La chanteuse et actrice américaine Selena Gomez a été admise dans une unité psychiatrique afin de résoudre des problèmes d'angoisse et de dépression. Une détresse émotionnelle provoquée par les hospitalisations à répétition de la jeune femme, à qui un lupus avait été diagnostiqué il y a quatre ans. Une maladie méconnue dont souffrent pourtant plusieurs stars américaines, comme Lady Gaga et Sharon Stone.

Lorsque le neurologue Eric Foreman s'étonnait de voir le Dr House planquer ses médicaments dans un bouquin sur le lupus, ce dernier rétorquait en guise de réponse : "Parce que ce n'est jamais un lupus !". Mais loin d'être une simple lubie du docteur de la célèbre série éponyme, le lupus est une maladie bien réelle - dont la journée mondiale a lieu chaque 10 mai - qui touche plusieurs stars hollywoodiennes, à l'instar de Sharon Stone, Lady Gaga ou Seal. Et la chanteuse et actrice Selena Gomez.

Les fans de cette dernière rongent à nouveau leur  frein depuis que le site people américain TMZ a révélé son admission dans une unité psychiatrique de la côte est des Etats-Unis. Elle aurait été victime d’une crise de panique après avoir été traitée pour un déficit en globules blancs au Cedars-Sina Medical Center de Los Angeles. La deuxième hospitalisation en quelques semaines de la jeune femme à qui un lupus avait été diagnostiqué en 2014. En avril 2017, elle avait annoncé vouloir faire un break dans sa carrière afin de retrouver toutes ses aptitudes physiques. La comédienne avait en effet indiqué avoir "échappé à un AVC" (ndlr : accident vasculaire cérébral), qui représente l’un des risques inhérents à la maladie. Selena Gomez avait par la suite annoncé sur Instagram avoir subi une greffe de rein a cause de son lupus.

Voir aussi

Neuf cas sur dix touchent les femmes

Très concrètement, qu'est-ce que cette maladie appelée lupus ? Il s'agit d'un dérèglement du système immunitaire. Les lymphocytes, cellules assurant en temps normal un rôle prépondérant dans la défense du corps humain, attaquent alors de nombreuses parties du corps (articulations, peau, reins, cœur…) et les détruisent à terme. 

Dans neuf cas sur dix, la maladie touche des femmes en âge de procréer, en particulier qui approchent la quarantaine. Mais elle peut aussi atteindre les enfants et les personnes âgées. Dans certains cas, l’inflammation se limite à la peau. On parle alors de lupus cutané. Chez 10% de ces patients seulement, la maladie finit par s’étendre à d’autres organes.

En vidéo

La France, modèle en matière de lutte contre les maladies rares

Une maladie protéiforme

Les véritables causes de l’apparition d’un lupus n’ont jamais été formellement identifiées par les scientifiques. Mais ses manifestations chroniques peuvent être très diverses : poussées de fièvre inexpliquées, perte de poids, fatigue, malaise général, douleurs articulaires ou musculaires, lésions cutanées et autres gonflement des ganglions ou perte de la vision.

Si Selena Gomez a expliqué en 2015 avoir bénéficié d’une chimiothérapie, aucun traitement mettant définitivement un terme à la maladie n'est connu à ce jour. En réalité, les médicaments prescrits à un individu souffrant d’un lupus ne servent qu’à estomper l’intensité des symptômes et à réduire le risque de complications.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter