VIDÉO - Mais pourquoi les moustiques s’acharnent-ils sur certains plus que d’autres ?

Bien-être
BZZZZZZ - Les moustiques ruinent chaque année vos vacances et vous avez l'impression qu'il n'y a que vous qui vous faites piquer ? On vous explique pourquoi vous êtes leur cible préférée.

Si l'été est synonyme de soleil et de vacances, il s'accorde aussi avec le retour de ces insectes que nous détestons tant : les moustiques. Mais nous ne combattons pas tous cet ennemi avec les mêmes armes : pourquoi vous retrouvez-vous avec une multitude de piqûres sur votre peau tandis que celui ou celle qui partage votre vie n'en a aucune ? LCI s'est penché sur la question. 


Notons d'abord que c'est uniquement la femelle du moustique qui pique. Pourquoi ? Elle a besoin de notre sang pour permettre à ses œufs d'arriver à maturité. Mais questions sang, les moustiques ont leur préférence, et c'est la première raison pour laquelle vous pouvez être leur cible favorite. Une étude publiée dans la revue Journal of Medical Entomology, en 2004, a ainsi démontré que les personnes appartenant aux groupes sanguins A et O étaient plus susceptibles de se faire piquer que celles du groupe B. Et le groupe O serait encore plus prisé, du fait qu'il est plus concentré en protéines servant à la reproduction. 

Depuis les années 1950 et 1960, le dioxyde de carbone, la chaleur ou encore l’humidité ont par ailleurs été identifiés comme des facteurs aidant les moustiques à nous repérer. En effet, plus on dégage de la chaleur, plus on est moite et plus on a de chances de se faire piquer, les récepteurs olfactifs des moustiques étant attirés par la sueur. Concernant le dioxyde de carbone, les antennes des moustiques le détectent jusqu'à 10 mètres de distance lorsque nous l'expirons. Et les gens qui en rejettent davantage par la bouche attirent plus les moustiques que les autres.


A noter que les femmes enceintes auraient plus de chance d’être piquées. Notamment parce qu'elles rejettent plus de dioxyde de carbone que la moyenne et que leur température corporelle est plus élevée. 

Couleurs, bactéries et génétiques

Autre explication : nous serions plus ou moins visibles par les moustiques. Selon des scientifiques de l'université de Floride, les couleurs sombres comme du noir ou du bleu attireraient plus particulièrement ces insectes et leur permettraient de mieux nous localiser lorsque nous sommes en mouvement. 


Les bactéries présentes sur notre épiderme auraient, elles aussi, un rôle à jouer. Celles-ci sécrètent des composés volatils, différents selon les individus et suscitant plus ou moins d'attirance chez nos ennemis ailés. Enfin, une étude publiée en 2015 par la revue scientifique Plos one a mis en évidence le fait que l’odeur qui attire les moustiques pourrait également être déterminée par nos gènes. En effet en comparant des jumeaux, les chercheurs ont conclu que les vrais jumeaux attiraient un nombre de moustiques plus proche que les faux jumeaux, mettant en lumière "l'existence d'un composant génétique évident".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter