Passage à l'heure d'hiver cette nuit : une heure de sommeil en plus ? En fait, c'est beaucoup moins

Bien-être
DirectLCI
CHANGEMENT D'HEURE - Une heure de sommeil gagnée ? C'est traditionnellement ce qu'indique le passage à l'heure d'hiver. Pourtant, selon une étude d'un fabricant d'objets connectés, le gain réel de sommeil est bien moindre.

Le changement a été institué dans les années 1970 pour répondre à un souci d’économie d’énergie. Cette année, il aura lieu au cours du samedi 27 au dimanche 28 octobre. Lorsqu’il sera 3h du matin, il sera 2h du matin. Est-ce à dire que nous allons gagner une heure de sommeil ? Mathématiquement, c'est incontestable. Mais dans les faits, ce chiffre est bien inférieur. 


Selon une étude du fabricant d'objets connectés Withings effectuée auprès de 30.000 de ses utilisateurs, le passage à l'heure d'hiver ne fait réellement gagner que 15 minutes de sommeil. Et plus précisément, 14 minutes pour les femmes contre 17 minutes pour les hommes. "Cela montre que le corps reste calé sur l’heure d’été, explique Withings au journal Le Parisien qui révèle cette étude. On n’a pas réellement besoin de cette heure de sommeil en plus, donc on se réveille. " 

Notre sommeil dépend de notre horloge interne, composée de plusieurs horloges périphériques. Elle est régulée par le rythme circadien, c’est-à-dire environ 24 heures. Ce cycle ajuste la température de notre corps, notre période de vieille-sommeil et la sécrétion d’hormones (le cortisol et la mélatonine). Pour notre bien-être, les différentes horloges doivent être synchronisées. Il faut être soumis à trois heures de décalage horaire pour que l’horloge interne soit désynchronisée. 


Lors du passage à l'heure d'hiver, on ne "récupère" donc pas directement un éventuel manque de sommeil.  

Pour en savoir plus sur les conséquences sur la santé du passage à l'heure d'hiver, cliquez dans l'article ci dessus.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter