Pourquoi vous devriez marcher plus souvent pieds nus l'été

Bien-être
FEEL GOOD - Marcher pieds nus en été peut non seulement être jouissif, mais aussi très bon pour la santé. Le kinésithérapeute et auteur du livre "Marcher pieds nus, la réflexologie naturelle" paru aux éditions Hachette, revient pour LCI sur les bienfaits de cette pratique.

Avec l'été, difficile de résister à l'envie de faire respirer ses doigts de pieds, de faire quelques pas pieds nus dans le gazon, de fouler le sable chaud... Ces sensations, uniques et si agréables, suffisent souvent à donner un coup de fouet au moral, mais aussi à notre énergie.


Un phénomène bien connu de Gil Amsallem, kinésithérapeute, spécialiste en thérapie énergétique et auteur du livre "Marcher pieds nus, la réflexologie naturelle", paru aux éditons Hachette en mars 2019. Nous lui avons demandé quels bienfaits pouvait réellement procurer le fait de se déplacer nus pieds.

Les bienfaits mécaniques

"Dans notre société, porter des chaussures est devenu presque obligatoire. Mais ce faisant, nous avons beaucoup perdu d'un point de vue mécanique, physiologique et sensoriel", nous explique le kinésithérapeute. Composé de vingt-six petits os, d'une centaine de ligaments et d'une vingtaine de muscles, le pied dispose d'une architecture complexe qui lui permet, avant tout, de nous servir de socle en s'adaptant à toutes les variations de terrain. C'est grâce à lui que nous adaptons notre posture chaque seconde, pour tenir en équilibre et compenser nos mouvement sans se blesser. Mais, enveloppé d'une chaussure, il a vu se dégrader, selon Gil Amsallem, beaucoup de ses capacités, à savoir "la propulsion, la stabilité et l'amortissement". "Les muscles ont besoin d'être tonifiés", insiste-t-il. Marcher pieds nus le plus souvent possible, chez soi ou à l'extérieur, est donc essentiel en ce sens.


Le pied joue d'autre part un rôle important dans la circulation sanguine. Car le sang, propulsé jusqu'aux pieds par le cœur, ne peut "remonter" efficacement que grâce aux contractions musculaires de ses extrémités. En cas de sensations de jambes lourdes et de gonflements des pieds, le kinésithérapeute conseille donc de marcher pieds nus et de remuer les orteils pour améliorer la circulation veineuse.

Les bienfaits sensoriels

"Le pied contient plus de 72.000 terminaisons nerveuses et 200 récepteurs au cm², c’est énorme ! insiste Gil Amsellem. "La richesse sensorielle du pied ne se retrouve nulle part ailleurs." Altérée par le port des chaussures, cette sensibilité est pourtant essentielle à la perception de la position du corps dans l'espace et donc à notre bon équilibre, quel que soit le terrain.


La stimulation des terminaisons nerveuses et des récepteurs permettrait d'autre part, selon les préceptes de la réflexologie, de libérer le corps de ses tensions. Cette médecine traditionnelle chinoise considère en effet le pied comme une carte miniature du corps humain, dans laquelle chaque zone correspond à un organe ou à une partie de ce corps. "Le pied est une véritable télécommande. Quand ça ne va pas, quand on a une migraine, quand on a besoin de se débarrasser de tensions, il faut se connecter à la terre, insiste Gil Amsellem. Cela s'appelle le "Earthing" ou le "Grounding". C’est un vrai courant de pensée et de faire qui envahi les Etats-Unis, l’Allemagne…"

Les bienfaits physiologiques

Pour Gil Amsellem, marcher pieds nus constitue également un réel besoin physiologique. "Ce n'est pas pour rien que les enfants ont toujours le réflexe d'ôter leurs chaussures !", prend-il pour exemple. "Nous avons besoin, comme une batterie, d’être rechargés en énergie. Cela passe par l'alimentation, l'oxygène, l'eau, mais aussi par le courant nerveux", explique-t-il avant de développer : "Naturellement chargée de courants électriques négatifs, la terre permet de débarrasser le corps des radicaux libres qui l'encombrent et qui seraient liés au vieillissement ou au stress."


Le kinésithérapeute cite pour illustrer ses propos une étude réalisée entre autres par le cardiologue américain Stephen Sinatra, qui affirme après des essais sur dix volontaires que ces courants électriques négatifs permettent de réduire la viscosité sanguine, influente sur la santé cardiovasculaire. "Grâce à ces travaux et à une quinzaine d'autres, nous savons qu'en passant environ une heure dans la terre, l'herbe ou le sable, vos taux d'hémoglobine et d'oxygénation seront meilleurs", affirme Gil Amsellem. Il est tout de même à noter que cette étude a été soutenue financièrement par la société Earth FX Inc, dont trois des quatre auteurs sont actionnaires.

"Je conseille à tout le monde de mettre ses orteils à l'air cet été", conclut donc l'auteur de "Marcher pieds nus, la réflexologie naturelle". Pour les plus frileux, il est possible d'utiliser des chaussures minimalistes dotées de doigts de pieds. "C’est bien pour commencer, pour se rendre compte que les petits cailloux, à force, on s’y habitue et que ça ne fait plus mal", explique Gil Amsellem. En revanche, avertit-il, si le matériau qui compose cette chaussure est synthétique, les bienfaits physiologiques du contact avec la terre ne seront pas retirés.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter