Boutons, fièvre et perte d'appétit : et si votre enfant n'était pas atteint de varicelle, mais du syndrome pieds-mains-bouche ?

Bien-être
SANTÉ INFANTILE - Les enfants qui font pour la première fois leur entrée en collectivité peuvent être très sensibles aux microbes et autres virus qui circulent. Parmi eux, le syndrome pieds-mains-bouches, qui cause une poussée de boutons proche de la varicelle. Nous avons demandé plus de détails à la pédiatre Anne Piollet.

Son nom a de quoi intriguer. Le syndrome pieds-mains-bouche touche de nombreux enfants à la crèche et à la maternelle. Il s'agit d'une infection virale qui se traduit entre autres par une poussée de boutons. La maladie se transmet par la salive ou les sécrétions nasales. Pour savoir comment reconnaître ce syndrome et bien le traiter, nous avons posé nos questions à la pédiatre Anne Piollet.

Les symptômes

Le syndrome pieds-main-bouche peut dans un premier temps ressembler à la varicelle. Des boutons apparaissent "dans la paume de la main, sous la plante des pieds et dans la bouche ou sur son pourtour", décrit la pédiatre, qui ajoute que certains enfants peuvent aussi présenter des formes plus diffuses du syndrome. "C'est-à-dire que les boutons apparaissent sur le corps entier."  Les enfants peuvent aussi avoir de la fièvre et perdre l'appétit.


Contrairement à la varicelle, ces éruptions cutanées ne démangent pas trop. "Ça peut gratter, mais surtout chez l'adulte. Car il arrive que des parents l'attrapent."

Le traitement

Selon Anne Piollet, mieux vaut aller consulter son médecin pour connaître la cause de cette éruption cutanée. Si le syndrome pieds-mains-bouche est diagnostiqué, "le médecin peut donner un médicament pour faire baisser la fièvre si celle-ci est présente, mais il n'y a autrement rien à faire. Il faut attendre que ça passe, ça dure quatre ou cinq jours."


Dans certains cas, plutôt rares, les enfants peuvent présenter deux ou trois semaines après le début des symptômes "une petite anomalie au niveau du développement des ongles des mains et des pieds et peuvent les perdre". "Mais ça repousse tout de suite", rassure la pédiatre, qui rappelle que cette maladie est bénigne.

La vie en collectivité

Bien que ce syndrome pieds-mains-bouche soit contagieux, la présence à la crèche d'un enfant atteint n'est pas interdite. "Les mettre à la crèche relève de la responsabilité des parents", rappelle seulement Anne Piollet.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les maladies de l’enfance

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter