Sucer la tétine de votre bébé réduirait ses risques d'allergie

Sucer la tétine de votre bébé réduirait ses risques d'allergie

Bien-être
DirectLCI
SANTÉ - Selon une étude américaine, nettoyer la tétine de son bébé avec sa salive permettrait de lutter contre les allergies.

La tétine de votre bébé tombe par par terre ? La nettoyer avec votre salive pourrait être bon pour sa santé : cela permettrait de lutter contre les allergies infantiles, d’asthme ou d’eczéma, révèle une étude de l'American College of Allergy, Asthma and Immunology de Seattle. Selon elle en effet, une interaction avec l'environnement microbien n'est pas forcément une mauvaise chose pour les nourrissons. Bien au contraire.


Pour réaliser cette étude, les chercheurs américains ont interrogé 128 mères (les pères n'ont pas été pris en compte) sur la manière dont elles nettoyaient la tétine de leur progéniture. Parmi elles, 12% le faisaient avec leur propre salive. Parallèlement, ils ont mesuré chez tous leurs nourrissons les taux d'immunoglobuline E, des anticorps à l'origine des allergies, en trois temps : à la naissance, à 6 mois puis à 18 mois. Résultat, les bébés des mamans ayant pour habitude la tétine de  possédaient des taux d'anticorps IgE significativement plus bas - une tendance s'amplifiant au moment où les enfants avaient environ 10 mois.

La salive, meilleur désinfectant

A l'arrivée, l'étude prouve que les enfants dont la tétine a été "nettoyée" avec la salive des parents ont un risque d'allergies, d’asthme et d’eczéma nettement inférieur aux autres, tout simplement parce qu'ils présentent des taux plus bas d'immunoglobuline E. Preuve qu'avec des microbes présents sur la sucette, bébé stimule son système immunitaire et apprend à mieux résister aux bactéries. Une façon de démontrer qu'au fond, il n’est pas forcément bénéfique d'aseptiser à l'excès son environnement. 


Toujours dans la même étude, les médecins conseillent toutefois, face au risque de transmission de virus, de ne pas prendre celle-ci au pied de la lettre et de tomber dans l'excès qui consisterait à laver quotidiennement la tétine de son enfant en la prenant à la bouche. Après la parution en 2013 d'une étude danoise aboutissant à la même conclusion, un chirurgien-dentiste de Versailles avait d'ailleurs émis sur son blog des réserves sur cette pratique, pour des risques carieux et parodontal. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter