Un test pour détecter le cancer en 10 minutes développé en Australie

Un test pour détecter le cancer en 10 minutes développé en Australie

Bien-être
DirectLCI
RECHERCHE - Des chercheurs australiens ont annoncé avoir réussi à développer un test qui permettrait de détecter un cancer en seulement dix minutes. S'il n'est pas capable de localiser la maladie, il pourrait cependant permettre son dépistage de manière systématique et peu coûteuse.

Ce test permettrait, s’il était commercialisé, de sauver beaucoup de vies. Des scientifiques australiens de l’université de Queensland viennent d’annoncer qu'ils travaillent sur une technologique capable, en dix minutes, de détecter la présence d’un cancer à partir d’un prélèvement de sang ou d’une biopsie. En cas de cellules malignes, le liquide contenu dans le test change de couleur pour alerter. Il n’indique cependant pas où se localise le cancer ni à quel stade il est avancé. Lors des essais, cette technique s’est révélée être précise à 90%.


Du sein à la prostate, en passant par le poumon, il existe environ 200 types de cancers. Pour élaborer ce test capable de tous les repérer, les scientifiques ont réussi à trouver, à l'échelle nanométrique, une structure qui leur était commune dans l’ADN. Lors d'un cancer, celle-ci se dégrade en fait automatiquement et se sépare alors facilement des autres nanomolécules. Elle est dans ce cas capable d'adhérer à des matières solides, comme l'or. C'est d'ailleurs grâce à ce métal, réduit en nanoparticules, que les chercheurs ont conçu leur test. Inclues dans la formulation du liquide, elle changent de couleur au contact des nanostructures de l'ADN du cancer.

Cette découverte, décrite dans la revue Nature, a déjà donné lieu à la création d'appareils mobiles et peu coûteux, qui pourraient éventuellement servir d'outils de diagnostic, rapporte Radio Canada.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter