"Les effets sont spectaculaires" : cette maison de retraite suisse soigne ses patients atteints d'Alzheimer avec du cannabis

"Les effets sont spectaculaires" : cette maison de retraite suisse soigne ses patients atteints d'Alzheimer avec du cannabis
Bien-être

REPORTAGE - Alors que la France s'apprête à expérimenter l'usage du cannabis thérapeutique, le JT de 20 heures de TF1 s'est rendu dans une maison de retraite de Genève où il est utilisé auprès de personnes âgées atteintes d'Alzheimer. Les résultats sont très prometteurs.

Si aucune étude scientifique n'atteste encore des bienfaits du chanvre à but médical, celui-ci est à l'heure actuelle autorisé dans une trentaine de pays. C'est le cas depuis huit ans, de manière strictement encadrée, en Suisse. Le JT de 20 heures de TF1 s'est ainsi rendu dans une maison de retraite du pays, la résidence "Les Tilleuls" de Genève, qui prescrit depuis deux ans du cannabis à certains de ses pensionnaires, ceux pour qui les médicaments traditionnels ne fonctionnent pas, pour alléger la douleur et l'anxiété liées à la maladie d'Alzheimer.

"Il y a 3 manières de distribuer ce cannabis : soit en le mettant sur un biscuit, soit en le mettant dans un petit-suisse, soit sous forme de gelée préparée par notre cuisine", explique le directeur de l'établissement dans le reportage en tête de cet article. Un médecin explique de son côté que les résultats sont prometteurs : "Le cannabis nous a permis de réduire, voire de supprimer les médicaments contre l'angoisse, les antidépresseurs et les somnifères, assure-t-il. Les effets sont spectaculaires, et c’est une molécule naturelle". Le compagnon d'une résidente se montre tout aussi positif : "Elle est beaucoup plus calme, tranquille, a beaucoup moins d'angoisses. Quand j'arrive, elle me reconnaît mieux, elle sait qui je suis".

Lire aussi

Toute l'info sur

LE WE 20H

Ce dispositif pourrait-il être généralisé dans toutes les maisons de retraite du pays ? " Il faut quand même asseoir cette expérimentation sur des données médicales, et ensuite il y a le coût, 500 francs (environ 462 euros) par résident et par mois, et ce n'est pas remboursé par les assurances", tempère Anne-Laure Repond, secrétaire général de la Fédération genevoise des établissements médico-sociaux. 

En France, l'usage du cannabis thérapeutique doit être bientôt expérimenté durant deux ans auprès de 3.000 patients.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent