Combien de sodas buvez-vous par semaine ? Une étude révèle le nombre au-delà duquel le risque de mort prématurée explose

Combien de sodas buvez-vous par semaine ? Une étude révèle le nombre au-delà duquel le risque de mort prématurée explose

A CONSOMMER AVEC MODÉRATION - Une vaste étude internationale montre à quel point les gros consommateurs de boissons sucrées risquent davantage de mourir prématurément. La menace serait d’autant plus vive pour les femmes.

Diabète, surpoids, maladies cardiovasculaires… On sait depuis longtemps que la consommation de sodas peut gravement nuire à notre santé. Une vaste étude internationale impliquant près de 120.000 personnes vient donner encore plus de poids à ces menaces. Durant près de 30 ans, plus de 80.000 femmes (suivies entre 1980 et 2014) et près de 38.000 hommes (suivis entre 1986 et 2014) ont répondu à intervalles réguliers à des questionnaires sur leurs habitudes quotidiennes et leur santé. 

Et les résultats, analysés en prenant en compte une multitude de facteurs par les chercheurs de l’Harvard T.H. Chan School of Public Health, du Brigham and Women’s Hospital de Boston, et de l’université de Huazhong, en Chine, mettent en évidence de forts liens entre maladies cardiovasculaires et boissons sucrées – les sodas mais aussi les boissons énergisantes et toutes celles contenant des sucres ajoutés. Et donc des risques accrus de mort prématurée pour ceux qui en sont adeptes.

Lire aussi

Ainsi, selon cette étude publiée il y a quelques jours dans la revue scientifique Circulation, boire moins d'un soda par semaine augmente de 1% le risque de décéder plus tôt que quelqu'un qui n'avale aucune boisson sucrée. Entre deux et six canettes par semaine,  le pourcentage de risque grimpe à 6%. Pour une à deux par jour, c'est 14%. Et ceux qui boivent quotidiennement au moins deux boissons sucrées au quotidien voient ce risque de mort précoce augmenter de 21%. 

En ce qui concerne le risque de décès découlant particulièrement de maladies cardiovasculaires (infarctus, AVC...), il est accru de 31% pour cette dernière catégorie des gros buveurs. A noter que d'après les chercheurs, cette association entre risque de décès prématuré et consommation de boissons sucrées est plus importante chez les sujets féminins. De redonner le goût de l'eau.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

"The Voice All Stars" : ces 6 talents qu’on aimerait voir en finale

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.