Masque sur le nez, lunettes embuées : quelles astuces pour ne plus y voir flou ?

La buée est devenue un fléau qui peut sembler très anodin à ceux qui n'en portent pas, mais qui peut s'avérer être un enfer au quotidien pour ceux qui portent des lunettes. Alors, y a-t-il des remèdes efficaces ?

BROUILLARD - Le port du masque cause des désagréments aux porteurs de lunettes, obligés de batailler contre la buée qui se forme sur leurs verres. Mais comment y remédier ?

Porter des lunettes n’empêche plus de voir flou. Avec la crise sanitaire du Covid-19 et l’obligation pour tous de porter un masque dans l’espace public, un scénario se répète pour les personnes porteuses de lunettes. "C’est l’horreur, je n’arrête pas de remonter mes lunettes", "quand il pleut c’est compliqué, j’ai l’impression d’être dans 'Le Grand Bleu'", "je ne vois plus rien, je me prends les poteaux"… A chaque inspiration et expiration - et a fortiori lorsqu'il fait froid -, les principaux concernés sont plongés dans un "brouillard" créé par la buée s’échappant du masque, directement vers les lunettes. 

Pour éviter les accidents, chacun a sa petite technique, comme pincer fort le masque sur le nez ou encore enlever et remettre ses lunettes sans arrêt. Sur Internet, que ce soit à base de savon, de mouchoirs ou même de mousse à raser, les astuces de grand-mère sont légion. Mais sont-elles vraiment efficaces ? Pour une opticienne de la région de Sochaux, qui a accepté de mener l’expérience pour TF1, ces "solutions miracles" n’en sont pas vraiment, ne durant pas dans le temps et risquant d’altérer les traitements réalisés sur les verres ophtalmiques.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Un "aérateur de masque", la solution ?

Pour une efficacité longue durée, Matthias Vanoni, ingénieur du Doubs, a développé un aérateur de masque. Le concept : une petite coquille en plastique à appliquer sous le menton avant de mettre le masque. Un anti-buée qui rencontre un franc-succès, 10.000 exemplaires ayant été vendus en quelques semaines. "Quand on porte un masque sans aérateur, l’air va remonter vers les lunettes, dans toutes les directions. L’aérateur va permettre de guider l’air vers le bas et d’éviter la condensation sur les lunettes", explique l’ingénieur, qui assure que son invention ne présente aucun risque et que le masque conserve toute son efficacité.

Lire aussi

Sur ce point, les professionnels de santé restent sceptiques, comme le D. Jean-Pierre Thierry, médecin spécialisé en santé publique interrogé par TF1 : "Si vous créez des ouvertures sur le côté ou en dessous du masque, l’air va passer et les gouttelettes, petites et grosses, ne seront pas interceptées par le masque. Ceci entraîne une perte d’efficacité du masque et une augmentation du risque de contamination." Pour éviter d’y voir flou à longueur de journée, les opticiens recommandent, au lieu d’opter pour des solutions "maison" ou pour un aérateur, de frotter les verres à l’aide de lingettes ou d’un liquide anti-buée commercialisé pour une dizaine d’euros. 

Un neurochirurgien de Chicago a par ailleurs récemment partagé une solution toute bête et, au regard des dizaines de milliers de likes et de retweets suscités par son message, semble-t-il efficace :

Un bout de sparadrap sur le haut du nez, "contre la buée mais aussi pour éviter que le masque ne tombe", il suffisait d'y penser !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden estime que le Covid-19 fera "plus de 600.000" morts aux États-Unis

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Joe Biden prend ses distances avec Donald Trump jusque dans la décoration du Bureau ovale

Lire et commenter