Dépression : les femmes sont les plus touchées

Dépression : les femmes sont les plus touchées

SANTÉ - Les résultats d'une étude de Bulletin épidémiologique hebdomadaire indiquent que 9,8% des Français ont connu un épisode dépressif en 2017. Le trouble touche deux fois plus les femmes (13%) que les hommes (6,4%).

Entre 2010 et 2017, la dépression a progressé et les femmes de 35 à 44 ans sont les plus touchées. C'est ce que révèle une étude de Bulletin épidémiologique hebdomadaire publiée mardi, qui a porté sur 25.319 personnes. D'après ce baromètre, près d'un adulte sur dix (9,8%) de 18 à 75 ans a connu un épisode dépressif en 2017. Ce qui représente 35 à 45% des arrêts de travail. Le trouble touche deux fois plus les femmes (13%) que les hommes (6,4%).

Toute l'info sur

Audrey & Co

Lire aussi

Si les femmes sont davantage touchées que les hommes, les chômeurs, les étudiants, les faibles revenus et les moins de 45 ans sont également particulièrement exposés. Comment expliquer cette situation ? Ce phénomène risque-t-il encore de s'accentuer ? Ces questions sont abordées dans la chronique "Consultation privée" en tête de cet article.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne prévoit un assouplissement des restrictions dès le 8 mars

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : Nicolas Sarkozy invité du JT de 20H de TF1 mercredi

Mesures de restriction : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

Les 65-75 ans avec comorbidités "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Lire et commenter