Dépression : les femmes sont les plus touchées

Bien-être
DirectLCI
SANTÉ - Les résultats d'une étude de Bulletin épidémiologique hebdomadaire indiquent que 9,8% des Français ont connu un épisode dépressif en 2017. Le trouble touche deux fois plus les femmes (13%) que les hommes (6,4%).

Entre 2010 et 2017, la dépression a progressé et les femmes de 35 à 44 ans sont les plus touchées. C'est ce que révèle une étude de Bulletin épidémiologique hebdomadaire publiée mardi, qui a porté sur 25.319 personnes. D'après ce baromètre, près d'un adulte sur dix (9,8%) de 18 à 75 ans a connu un épisode dépressif en 2017. Ce qui représente 35 à 45% des arrêts de travail. Le trouble touche deux fois plus les femmes (13%) que les hommes (6,4%).

Si les femmes sont davantage touchées que les hommes, les chômeurs, les étudiants, les faibles revenus et les moins de 45 ans sont également particulièrement exposés. Comment expliquer cette situation ? Ce phénomène risque-t-il encore de s'accentuer ? Ces questions sont abordées dans la chronique "Consultation privée" en tête de cet article.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Audrey & Co

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter