Les secrets du lotus, la fleur sacrée des Chinois

Les secrets du lotus, la fleur sacrée des Chinois

Le lotus, de couleur bleue dans les aventures de Tintin, est la plupart du temps plutôt rosé. Il est sacré dans plusieurs pays et présent dans la vie quotidienne de millions de Chinois.

Sur les lacs l'été, le spectacle est saisissant. Des milliers de fleurs de lotus qui s'épanouissent au soleil. Si les Chinois les admirent, ils aiment surtout manger leurs racines. En plein hiver dans le Hubei, la région aux mille lacs, la fleur a disparu. Mais c'est la période idéale pour la récolte.

Toute l'info sur

Le 20h

De novembre à mars, les ramasseurs extraient les impressionnantes tiges tant prisées de Chinois de l'eau froide et de la vase. Un travail "dur". La récolte matinale d'un seul ouvrier peut peser plus de 100 kilogrammes, soit en moyenne 50 racines par jour. Les tiges sont envoyées dans une usine, où elles sont coupées, emballées une par une, puis triées en fonction de leur poids.

Chaque jour, dix tonnes de racines sont expédiées au plus vite dans toute la Chine. Ces lotus se retrouvent ensuite sur les étals ou dans les restaurants. À Pékin, l'établissement Jing Yi a fait du légume sa spécialité. Découpé en morceaux, le lotus se sert en frites bien épicées ou en ragoût, le plat le plus demandé.

Un peu filandreuse, la plante aquatique regorge de vitamines et de fibres et c'est un plat convivial. Elle est aussi symbole d'amour et de pureté. Enfin, pour les personnes qui ont des problèmes de sommeil, les graines de lotus sont le remède. Il suffit de les faire bouillir dans de l'eau et par la suite boire la décoction.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le variant britannique dominant en France "entre fin février et mi-mars", selon l'Inserm

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Variants du coronavirus : faut-il désormais porter des masques FFP2 ?

Lire et commenter