VIDÉO - Paris : comment une étudiante a sauvé une fillette en arrêt cardiaque grâce à l'appli Sauv Life

VIDÉO - Paris : comment une étudiante a sauvé une fillette en arrêt cardiaque grâce à l'appli Sauv Life
Bien-être

HÉROÏNE - Vendredi soir à Paris, Hortense, 19 ans, a volé au secours d'une fillette de 2 ans qui venait de se noyer ans son bain et est parvenue à la réanimer grâce à un massage cardiaque. La jeune étudiante, qui a été alertée par l'application "Sauv Life", a rejoué la scène pour les caméras du 20 heures de TF1.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Connaissez-vous "Sauv Life", l'application à but non lucratif qui permet aux services de secours de géolocaliser et mobiliser des sauveteurs volontaires en cas d'urgence ? Hortense, jeune étudiante parisienne, lui a donné un beau coup de projecteur ce week-end en volant grâce à elle au secours d'une fillette de 2 ans en danger. Elle rejoue la scène pour les caméras du 20 heures de TF1 dans la vidéo en tête de cet article.

Hortense, 19 ans et des nerfs d'acier, révisait ses cours à son bureau lorsqu'un message d'alerte sur son smartphone lui a signalé qu'une personne faisait un arrêt cardiaque à quelques centaines de mètres de chez elle. Ni une ni deux, la jeune femme, formée par la Croix-Rouge aux gestes de premiers secours, s'est précipitée à l'adresse indiquée, où elle est tombée sur une scène dramatique.

Lire aussi

"La porte d’entrée était grande ouverte, il y avait une enfant allongée devant moi sur le sol, inanimée, et sa mère qui criait et ne parlait ni français ni anglais, raconte-t-elle. J’avais du mal à savoir ce qui s’était passé. Je m’approche de l’enfant, qui avait les doigts tout bleus et ne bougeait plus. J’ai compris qu’elle était en arrêt cardiaque et j’ai commencé à masser, comme on me l’a appris, jusqu’à ce que les pompiers arrivent". Retardés par des embouteillages, ceux-ci arriveront sur place un peu moins d'une dizaine de minutes plus tard.

L'intervention d'Hortense a permis de sauver la fillette, qui serait aujourd'hui tirée d'affaire. "Une minute sans massage cardiaque, c’est 10% de chances de de survie en moins", explique le co-fondateur de "Sauv Life", Arnaud Libert, aux équipes de TF1. Depuis son lacement il y a un an et demi, l’application, désormais disponible dans 46 départements, a permis à 80 victimes de bénéficier au plus tôt d’un massage cardiaque. A noter qu'il est préférable mais pas obligatoire d'être breveté en premiers secours pour s'y enregistrer et devenir citoyen-sauveteur.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

Covid-19 : pourquoi les masques en tissu n'ont plus la cote auprès des Français

EN DIRECT - Reconfiner la France ? "Non, quand c'est trop tard, c'est trop tard", estime Marine Le Pen

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent