VIDÉO SEPT À HUIT - "J'étais dans un état second" : Mélina raconte ses "15 ans d'enfer" dans l'engrenage de la boulimie

Bien-être

Toute L'info sur

Sept à huit

PORTRAIT – Mélina dit être revenue de l'enfer. Cette jeune femme, qui a souffert de boulimie pendant plus de 15 ans, s'est confiée face aux caméras de Sept à Huit sur le calvaire que ce trouble du comportement alimentaire lui a fait vivre.

Elle allait jusqu'à manger du pain trempé dans l'huile ou des aliments "à moitié congelés". Mélina, 32 ans, a raconté ce dimanche dans l'émission de TF1 Sept à Huit comment la boulimie lui a fait frôler la mort. Un trouble du comportement alimentaire dont elle a ressenti les premiers symptômes, comme c'est souvent le cas, dès le début de l'adolescence. "J'étais dans un état second, la crise de boulimie prenait le dessus donc il n'y avait plus de conscience", se souvient celle qui dit avoir alors pris "12 kilos en 4 mois".  Au point que, plongée dans la dépression face à ce corps qui "se déformait", elle a elle-même demandé à être hospitalisée à l'âge de 14 ans.

Mais ce n'était qu'une étape dans sa plongée en enfer, car le retour à la maison a marqué l'entrée dans un nouvel engrenage : les vomissements. "La sensation de vide est vite devenue jouissive", explique-t-elle, assurant s'être fait vomir "une dizaine de fois par jour, facile", au plus fort des crises, qu'elle cachait à son entourage en utilisant différents subterfuges.

Lire aussi

Comment s'en est-elle sortie ? Une première prise de conscience a eu lieu à 18 ans, lorsqu'un médecin lui a fait comprendre qu'elle risquait une crise cardiaque en continuant ainsi. Son compagnon, aussi, l'a aidée en lui assurant qu'il aimait ses formes. Mais elle avait du mal à imaginer pouvoir s'en "sortir complètement un  jour". La fin de sa boulimie, elle dit l'avoir "constatée plus qu'autre chose, un jour". Aujourd'hui, elle dit avoir réappris à connaître son corps et n'a plus de balance. Et elle témoigne de ces "15 ans d'enfer" pour faire "prendre à conscience à quelqu'un qui est sur le point de basculer de résister tant qu'il est temps". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter