Vous avez mal aux dos ? Ces t-shirts pourront peut-être vous soulager

Bien-être
DirectLCI
PROGRÈS - Le mal de dos touche la quasi-totalité des Français à un moment ou à un autre de leur vie. Il est d'ailleurs considéré comme "le mal du siècle". Deux marques se sont emparées du problème et on créé des vêtements capables de soulager et de corriger les mauvaises postures.

Pour les autorités de santé, la lombalgie est un enjeu de santé publique. Quatre français sur cinq souffriront au cours de leur vie de ce mal de dos, logé dans la partie basse de la colonne vertébrale. Elle est d’ailleurs responsable de 30% des arrêts de travail de plus de six mois et constitue la troisième cause d’invalidité pour le régime général.


Mais, s’il nous est souvent répété l’importance d’une bonne posture, difficile, au quotidien, de s’y tenir. Au moindre moment d’inattention, la colonne vertébrale se voûte, les épaules se rentrent. C’est pour cette raison que plusieurs marques de vêtement ont lancé des t-shirt intelligents, visant à maintenant le dos droit.

Des t-shirts équipés de tenseurs

La marque Percko a été lancée en 2015 par deux trentenaires français. Quentin Perraudeau et Alexis Ucko, ingénieurs de formation, ont imaginé des t-shirts équipés de tenseurs, c'est à dire des bandes de textile placées dans le tissu le long de la colonne vertébrale et au niveau des épaules et du thorax, pour inviter le dos à se tenir droit.


Aujourd’hui, trois modèles sont commercialisés par la marque (au prix de 129 euros) :

- le Lyne Up, qui aide à conserver une bonne posture au quotidien ; 

- le Lyne Fit, qui renforce le dos lors de séances de sport 

- le Lyne Pro, un gilet de protection destiné aux travaux manuels. 


Élaborée avec des spécialistes français du tissu intelligent et des chercheurs spécialistes du système musculosquelettique, lat technologie garantit des bénéfices dès la première utilisation et une amélioration durable de la posture sous trois semaines. Elle est désormais commercialisée dans six pays européens. Une centaine d'entreprises l'ont également adoptée pour leurs employés. À partir de 2019, la marque devrait aussi commercialiser Wavii, un patch connecté à coller sur l'épaule. Lié à une application mobile, il est capable d’analyser en temps réel les postures de la personne qui le porte et de lui proposer des séries d'exercices en fonction de sa condition physique ou encore du lieu où il se trouve.

Des vêtements inspirés du Kinesio Tape

La marque AlignMed est pour sa part développée depuis 2008 aux Etats-Unis par dix-neuf médecins, dont des physiothérapeutes et des chirurgiens. Ils sont les seuls fabricants de vêtements de posture à être enregistrés auprès de la Food and Drugs Administration (FDA), l'équivalent américain de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) et de l'ANSM  (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) combinés. 


Leurs produits fonctionnent à peu près sur le même concept que ceux de la marche Percko. Pour inviter le dos à se tenir correctement, les vêtements sont équipés de bandes, brevetées sous le nom de Neurobands et inspirées du Kinesio Tape, ces bandelettes à placer sur les muscles pour, entre autres, améliorer la circulation sanguine et stabiliser les articulations.

Egalement présente en Europe sous le nom d'Anodyne, la marche commercialise des t-shirts (109 euros), mais aussi, au rayon femmes, des brassières et des leggings censés soutenir les hanches et les jambes. Des versions plus techniques, notamment à destination des personnes ayant été blessées au dos, sont également disponibles.

Si ces dispositifs semblent avoir fait leurs preuves, le meilleur remède au mal de dos est avant tout le mouvement. "Seul le mouvement entretient la tonicité musculaire, la force ligamentaire et permet de lutter contre la lombalgie et sa chronicisation", martèle ainsi l'Assurance maladie. La marche rapide, la nage sur le dos, ou encore la montée d'escaliers font partie des activités recommandées.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter