Privatisation d'ADP, de la FDJ et d'Engie : c'est parti !

Business
DirectLCI
L'ÉCO - L'Assemblée nationale autorise les privatisations de la FDJ et d'ADP, qui devraient rapporter une vingtaine de milliards d'euros à l'Etat. Ce dernier est également autorisé à descendre sous le seuil des 33% dans le capital d'Engie.

L'autorisation de la privatisation de la Française des Jeux (FDJ) et d'Aéroports de Paris (ADP) a été votée jeudi à l'Assemblée nationale, dans le cadre du projet de loi Pacte. Notons que l'Etat détient respectivement 72% et 50,63% des actions de ces deux entreprises, qui lui versent des dividendes à hauteur de 150 millions d'euros par an. C'est le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, qui a défendu cette initiative face aux critiques de l'opposition. Quels sont les enjeux de cette privatisation ? Comment se fera-t-elle ?

Ce vendredi 5 octobre 2018, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", nous parle de la privatisation de la FDJ, d'ADP et d'Engie. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 05/102018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter